Souvent qualifié de mal du siècle, le mal de dos touche sur une année, la moitié de la population ! Pour l’éviter, il est important, entre autre, de développer sa musculature en douceur. Il existe des solutions pour tonifier vos muscles et prévenir les douleurs au dos !

  1. Pourquoi se muscler le dos ?
  2. Les sports à pratiquer
  3. Les sports à oublier

1. Pourquoi se muscler le dos ?

Les douleurs au dos proviennent la plupart du temps de mauvaises postures que l’on prend tout au long de la journée, que ce soit au bureau, dans le canapé ou bien durant les tâches ménagères… La structure musculaire autour de la colonne vertébrale est « molle », il est donc très important de muscler son dos afin d’éviter au maximum ses douleurs et afin de renforcer sa musculature.

2. Sports à privilégier

Parmi les sports à privilégier, la natation est sans doute le plus indiqué, notamment la brasse coulée et le dos crawlé. L’aqua-gym, la danse et la gymnastique sportive, le stretching, le yoga et l’escalade permettent également de muscler son dos. Vous avez fait votre choix pour la rentrée ? Après une bonne séance de sport, vous pouvez utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager vos douleurs au dos !

3. Sports à éviter

Mieux vaut en revanche éviter certains sports comme la nage papillon qui a tendance à cambrer le dos, mais aussi l’équitation ou le tennis, qui tasse les vertèbres… Si vous avez des douleurs au dos, évitez aussi la course à pied sur sol dur par contre, il n’y a aucun souci pour courir sur des chemins de forêt ou encore du sable. On y pense peu mais aussi, lorsque vous travaillez vos abdominaux, faite attention de ne pas tirer sur votre dos.

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Douleurs au dos : comment muscler ses lombaires ?

Douleurs au dos : comment soulager un mal de dos rapidement ?

 

 

 

  1. Comprendre la crampe
  2. Que faire en cas de crampe ?
  3. Et si ça recommence ?

1. Comprendre la crampe

La plupart des crampes disparaissent au bout de quelques minutes. Il est cependant possible de prévoir leur venue et du coup et de soulager la douleur. Si elles deviennent récurrentes ou sont associées à d’autres symptômes, n’hésitez pas à consulter un médecin, il vous aidera à trouver des solutions pour ne plus que vous souffriez.

2. Que faire en cas de crampe ?

Une crampe peut provoquer une forte douleur. Mais elle peut être rapidement soulagée grâce à quelques gestes simples :

  • étirez et massez le muscle atteint par la crampe. S’il s’agit par exemple d’une crampe au mollet, levez la jambe et tirez la pointe du pied vers le haut. Une fois cet exercice réalisé, essayez de marcher sur les talons quelques minutes.
  • réhydratez-vous en buvant de l’eau abondamment.
  • Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager vos muscles !

3. Et si ça recommence ?

Il est recommandé de s’hydrater correctement en buvant de l’eau sans attendre d’avoir soif, de manger sainement et de privilégier les aliments riches en magnésium pour les sportifs et les femmes enceintes.

A lire également

Découvrez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment faire passer des courbatures ?

Comment soigner les crampes nocturnes ?

 

 

 

  1. Superman
  2. Avec une table

Vous êtes à la recherche d’exercices efficaces pour muscler vos lombaires et ne plus souffrir de douleurs au dos ? Voici deux exercices simples et efficaces qui vous permettront de travailler et de renforcer les muscles du bas de votre dos !

1. Superman

Ce mouvement est un exercice efficace de base pour travailler les lombaires. Pour cet exercice, il vous suffit d’avoir un tapis de sol ! Allongé sur le ventre, bras le long du corps, décollez simultanément votre buste et vos jambes. Soufflez lors de cette phase de contraction des muscles, puis relâchez. Dans un premier temps, vous pouvez réalisez une dizaine de répétitions, en prenant bien le temps lors de chaque mouvement (comptez 2 à 3 secondes), puis augmentez progressivement jusqu’à atteindre 30 répétitions.

2. Musclez vos lombaires sur votre table à manger !

Cet exercice de musculation du bas du dos va ici nécessiter seulement une table, un lit ou un canapé… En appui buste sur la table jusqu’au bas du ventre, accrochez vous solidement avec vos bras, puis élevez vos jambes jusqu’à obtenir un segment « jambes-bassin-tronc » aligné. Maintenez la position !

Pour soulager vos douleurs au dos, vous pouvez aussi massez vos muscles avec l’émulsion gel Percuutalgin’Phyto !

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutlagin’Phyto

Comment soulager une hernie discale ?

Comment calmer mon mal de dos ?

 

 

  1. Comment prévenir l’hernie discale ?
  2. Quels sont les causes d’une hernie discale ?
  3. Comment soulager une hernie discale ?

1. Comment prévenir l’hernie discale ?

Il existe des solutions efficaces pour prévenir au maximum une hernie discale ! Est-ce que vous adoptez les postures qu’il vous faut lorsque vous conduisez ? Durant vos heures de travail, est-ce que vous vous tenez comme il faut ? Pratiquer une activité physique régulière vous permettra d’entretenir votre dos. Essayez, vous verrez  ! Il arrive que les douleurs au dos proviennent d’un problème de poids… Faites attention cela vous aidera.

2. Quelles sont les causes d’une hernie discale ?

Les causes d’une hernie discale peuvent être multiple :  un effort inhabituel ? un faux mouvement ? Attention aux douleurs au dos ! Malheureusement, il existe aussi des prédispositions familiales… Il faut donc s’en accommoder et trouver d’autres solutions !

3. Comment soulager une hernie discale ?

La plupart du temps, l’hernie discale guérit en une à six semaines. Pour cela, il est important de vous reposer un à deux jours au lit maximum. Parfois, la prise d’antidouleurs ou d’anti-inflammatoires pourra vous éloigner des douleurs au dos ! Pensez aussi à l’émulsion gel Percutalgin’Phyto, elle vous permettra de soulager vos muscles.

Lire la suite

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment soulager un mal de dos rapidement ?

Comment calmer mon mal de dos ?

  1. Pensez à votre corps !
  2. Choisissez bien votre jeans
  3. Et debout ?

Vous cherchez un moyen pour vous soulager votre mal de dos rapidement ? Cet article vous permettra peut-être de trouver votre solution ! Bien qu’il n’existe de solution miracle, il y a des habitudes à laisser de côté, ou bien parfois à l’inverse à adopter.

1. Pensez à votre corps !

Pour soulager votre mal de dos efficacement, vous devez trouver un endroit idéal éloigné de toutes sources de chaleurs pour vous reposer. Que ce soit une chaise confortable, un fauteuil inclinable ou même un emplacement où vous pouvez vous allonger. Trouvez une position où votre dos sera le moins sollicité, ce qui évitera les tensions musculaire et soulagera rapidement vos douleurs. S’il le faut, garder la position plusieurs minutes, l’important dans ce cas là est de penser à votre corps !

2. Choisissez bien votre jeans

Ça peut paraitre bête, mais, si vous pouvez, essayez d’éviter de porter des jeans ou pantalons trop serrés lorsque vous souffrez de mal de dos chronique. Effectivement, quand vous vous habillez avec des vêtements qui compriment la partie inférieure de votre dos, cela influence votre posture que ce soit en position assise, debout ou même à pied. Cette situation peut causer de nouvelles douleurs et peut aggraver celles que vous que vous ressentez déjà. Alors… Autant éviter de prendre ces risques !

3. Et debout ?

Faites en sorte à avoir votre dos bien droit lorsque vous êtes en position debout. Cette posture permet de répartir le poids de votre corps uniformément sur le bas de votre dos et permet ainsi aux muscles dorsaux d’être moins tendus et diminue votre stress.

A lire également

Comment se masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Comment soulager une hernie discale ?

Comment étirer le bas du dos ?

 

Vous souffrez de douleurs au dos ? Pas de panique, vous n’êtes pas seul… Malheureusement, le mal de dos est le mal du siècle. Cependant, il existe des solutions pour ne plus souffrir. Renforcer votre dos vous permettra à terme d’atténuer votre douleur. Vous êtes prêt pour découvrir deux exercices ?

Superman

Cet exercice sera parfait pour renforcer vos lombaires ! Bien effectué, cet exercice est redoutablement efficace. En plus de muscler votre dos, il vous permettra de travailler l’arrière de vos cuisses, vos fesses, vos épaules ainsi que vos bras… Pourquoi s’en priver ? Mettez-vous à plat ventre, face au sol en appui sur votre bassin. Vos bras sont placés devant votre corps… Exactement comme Superman ! Vous soulèverez vos jambes en contractant vos cuisses et votre dos. Tenez la position 2 minutes pour commencer, donnez vous un mois pour augmenter la durée de l’exercice.

L’incliné

Cet exercice vous permettra de renforcer votre dos mais aussi vos cuisses. En fente, penchez votre tronc en avant, avec vos mains au dessus des épaules. Avec des haltères dans les mains, tendez vos bras dans la direction de votre corps puis revenez en les repliant. Commencez en faisant 15 répétitions puis quand vous le sentez, passez à 30 !

Après avoir exécuté ces deux exercices, pensez à vous masser vos muscles avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

A lire également

Comment soulager une hernie discale ?

Comment travailler les lombaires ?

Comment étirer le bas du dos ?

 

 

1. Les exercices

2. Les huiles essentielles 

3. Le renforcement musculaire

 

1. Les exercices

8 Français sur 10 risquent de souffrir de lombalgie au cours de leur vie. Les origines de cette douleur du bas du dos sont diverses et variées. Pour soulager efficacement cette douleur au dos, il faut entretenir les muscles et les articulations. Rétroversion du bassin, posture de détente du dos, étirement du bas du dos…

2. Les huiles essentielles 

Un mouvement trop brutal, un faux mouvement, une mauvaise posture au bureau, le port d’une charge lourde, un mal de dos ! Ces gestes banals de la vie quotidienne débouchent toujours sur une forte douleur au dos. Heureusement, nombreuses sont les solutions permettant de soulager un lombago, une lombalgie ou un rhumatisme articulaire. Les huiles essentielles contenues dans l’émulsion gel Percutalgin’Phyto.

3. Le renforcement musculaire

Les douleurs lombaires touchent tout un chacun, sportif ou non. Aiguë ou intense, une lombalgie empoigne le bas du dos. Afin de soulager les douleurs, il faut d’abord un travail de musculation au niveau de la sangle abdominale et du transverse. Différents exercices vous permettent de renforcer les muscles et de prévenir l’apparition des douleurs aux vertèbres lombaires.

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment travailler les lombaires ?

Comment étirer le bas du dos ?

Comment soulager une hernie discale ?
1. Rester assis ?
2. Un massage et des exercices ?
3. Comment l’éviter ?
1. Rester assis ?
Avant, en cas de mal de dos, on conseillait le repos, coûte que coûte, jusqu’à disparition du mal.

Mais aujourd’hui, si on souffre de douleurs au dos, on ne recommande plus du tout le repos complet ! Bien au contraire, il faut bouger autant que l’on peut sans se faire mal bien entendu.

2. Exercices pour soulager la hernie ?
Lorsque l’on souffre de douleurs au dos, le plus important est de renforcer la musculature qui soutient la colonne vertébrale ! Autrement dit, il faut que vous vous muscliez la ceinture abdominale ainsi que les muscles autour de votre colonne. Attendez tout de même de moins souffrir pour commencer votre séance de musculation !
3. Comment l’éviter ?
Une hernie discale peut survenir pendant un effort ponctuel… Il existe des solutions simples mais efficaces pour l’éviter ! Par exemple, si vous devez soulever une charge lourde… Pliez vos genoux ! Ne vous cassez pas le dos… Pensez aussi aux sports et exercices qui vous permettront de muscler votre dos et vos abdominaux, par exemple : la marche rapide, la gym ou encore la natation.
Pensez aussi à l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager vos douleurs au dos !
A lire également

 

  1. Se détendre avec du chaud
  2. Continuer une activité
  3. Prendre soin de son corps

Des courbatures ? Qui n’en a jamais souffert ? Ces douleurs musculaires peuvent vous faire atrocement souffrir et même vous obliger à arrêter toute activité sportive. Un bain chaud, une séance de piscine, un massage… des petits gestes peuvent vous aider à détendre les muscles et à calmer la douleur des courbatures.

1. Se détendre avec du chaud

Une douche chaude ou mieux un bain chaud peut aider à bien soulager la douleur et à détendre vos muscles ! Sous l’eau, on en profite pour masser doucement les zones courbaturées du bas vers le haut pour favoriser la circulation. Aussi, si vous souhaitez continuer le massage après votre pause, pensez à utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

2. Continuer une activité

Si les courbatures sont légères, la meilleure solution pour les assouplir et les détendre est de rester en mouvement. Des sports comme la natation, le vélo ou encore la marche à pied sont particulièrement recommandés ! L’essentiel est de ne pas forcer : si vous avez trop mal, évitez le sport pendant quelques jours.

3. Prendre soin de son corps

Pour bien récupérer, il est important de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée et de privilégier des aliments riches en potassium et en vitamines comme les bananes, les agrumes, les légumes et les fruits secs.

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

Comment traiter les crampes nocturnes ?

Comment soulager des douleurs musculaires ?

Comment traiter les crampes nocturnes ?

  1. Une crampe nocturne, qu’es-ce que c’est ?
  2. Les solutions
  3. Quand consulter ?

1. Une crampe nocturne, qu’es-ce que c’est ?

La crampe nocturne est une douleur musculaire bénigne survenant au repos. Ces douleurs musculaires touchent principalement les muscles fléchisseurs de vos membres inférieurs. Par exemple, souvent ce sont vos mollets ou vos pieds qui vous feront souffrir durant la nuit. Souvent, vos douleurs seront très soudaines comme un tiraillement du muscle, elles seront plus ou moins intenses et peuvent durer entre 30 secondes et 10 minutes ! Bien que les symptômes s’estompent rapidement, la sensation d’inconfort peut quant-à-elle persister plusieurs heures au niveau de votre muscle atteint.

  1. Les solutions

Bien entendu, le remède (presque magique) sera de vous étirer ! Les douleurs musculaires ne font bien souvent pas le poids face aux étirements. Aussi, si vous avez la possibilité, marcher sur la pointe des pieds nus sur du carrelage, vous permettra de moins souffrir. L’hydratation est très importante, il faut régulièrement boire mais encore plus si vous souffrez e douleurs musculaires ! Pensez également à vous masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto, cela vous permettra de soulager le muscle en question.

  1. Quand consulter ?

Bien qu’elles soient moins dangereuses que les crampes lambdas, les douleurs musculaires nocturnes peuvent tout de même cacher autre chose. Si elles sont trop fréquentes, pensez à en parler à votre médecin.

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment se débarrasser des courbatures ?

Comment soigner les crampes ?

 

Comment soulager un mal de dos rapidement ?

  1. Baissez-vous !
  2. Choisissez bien votre matelas
  3. Musclez-vous !

On le sait, les douleurs au dos sont les maux du siècle ! Ça ne fait aucun doute, l’évolution de notre société, qui fait que nous passons l’essentiel de notre temps assis dans une mauvaise position au travail et que nous ne musclons pas assez notre dos le reste du temps y est pour beaucoup ! Mais comment pouvons-nous soulager un mal de dos rapidement ?

  1. Baissez-vous !

Lorsque vous devez ramassez un objet proche ou posé au sol, il ne faut surtout pas se plier en deux ni même faire le dos rond. Si vous faites cela, vous risquez de vous coincer des vertèbres ou de déclencher des douleurs endormies. Bien entendu, si la charge à porter est trop lourde, utilisez les deux mains afin de répartir au mieux le poids.

  1. Choisissez bien votre matelas

On y passe du temps dans un lit… Du coup, le choix du matelas est très important. Il faut trouver un matelas adapté à votre morphologie ! Plus vous êtes léger, plus votre matelas doit être souple et vice versa…

  1. Musclez-vous !

Il y a des sports propices à la musculation, par exemple : la natation ou la randonnée. Si toutefois, vous n’avez pas pratiqué de sport depuis un certain temps mais que vous souhaitez tout de même vous muscler, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou de votre kiné, ils sauront vous orienter.

Pour soulager efficacement et rapidement des douleurs au dos, pensez également à l’émulsion gel Percutalgin’Pyto !

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment travailler les lombaires ?

Comment étirer le bas du dos ?

 

 

Comment travailler les lombaires ?

  1. Qui souffre des lombaires ?
  2. Exercices pour se muscler

Les douleurs au dos et notamment aux lombaires concernent des millions de personnes chaque année. Les lombaires se situent sur le bas du dos. C’est une région très souvent douloureuse… Même si vous exécutez des mouvements corrects lors de vos exercices, vous n’êtes pas à votre premier coup d’essai.

  1. Qui souffre des lombaires ?

Plusieurs facteurs peuvent intervenir… Effectivement, si vous utilisez des charges très lourdes, vos lombaires sont soumises à de grandes pressions… L’obésité voire même le surpoids peuvent aggraver les choses…

  1. Exercices pour se muscler

Le Good Morning

Debout, jambes écartées de la largueur des épaules, placez une barre à disques sans charge ou avec très peu de charge derrière votre tête, au dessus de vos trapèzes. En gardant le dos bien droit, penchez tout le haut de votre corps afin qu’il soit parallèle au sol. Tenez autant que vous pouvez et puis, revenez à la position de départ !

Les Extensions

Cet exercice se fait simplement au sol sans matériel nécessaire. Allongez vous sur le ventre, jambes tendues, tout comme vos mains… Levez vos jambes ainsi que vos bras, expirez après quelques secondes et reprenez une vingtaine de fois.

Pour soulager vos douleurs au dos, pensez également à l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel percutalgin’Phyto

Comment étirer le bas du dos ?

Douleurs au dos : soigner une lombalgie

 

 

 

 

 

 

 

Comment diminuer les courbatures ?

  1.   D’où proviennent les courbatures ?
  1. Comment réduire les courbatures ?
  1. Les exercices provoquant le plus de courbatures.

 

  1.   D’où proviennent les courbatures ?

Les courbatures sont des douleurs musculaires provoquées par de légers traumatismes musculaires. Ces traumatismes peuvent être provoqués pendant un entrainement puisque la pratique de la musculation consiste à provoquer des petites déchirures musculaires… Ces déchirures provoquent une douleur liée à une inflammation qui peut apparaitre selon les individus entre 12 et 72h après cet entrainement.

  1. Comment réduire les courbatures ?

Quand on souffre de douleurs musculaires et notamment de courbatures, on a tendance a avoir envie de les voir diminuer… Et pourtant, ces douleurs musculaires sont un très bon indicateur. Elles vous permettront d’en savoir plus sur votre corps ! Néanmoins, si vous avez envie de récupérer plus rapidement il existe des solutions efficaces. L’alimentation est très importante, tout comme votre sommeil, elle vous permettra de diminuer rapidement vos courbatures. Il est important de bien s’étirer et de s’hydrater en fonction de l’effort fourni. Aussi, à la fin d’une séance de sport vous pouvez pratiquer 10 à 15 minutes de cardio à faible intensité.

  1. Les exercices provoquant le plus de courbatures.

Si jamais vous travaillez avec des charges lourdes ou plus lourdes que d’habitudes, cela favorisa l’apparition de douleurs musculaires et notamment de courbatures. Également, si vous modifiez vos entrainements, votre récupération sera plus longue !

Pour soulager vos douleurs musculaires, vous pouvez masser la zone qui vous fait souffrir avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment soulager des douleurs musculaires ?

Comment arrêter les courbatures ?

 

Comment étirer le bas du dos ?

  1. L’exercice du chat
  2. L’exercice de la chaise
  3. Relaxez-vous !

1. Dos rond, dos creux

Aussi appelé « exercice du chat », il s’agit en fait de se mettre à quatre pattes et de creuser son dos, puis de faire le dos rond. Idéal pour se délasser, notamment le matin au réveil ! Lorsque vous vous cambrez, faites attention à ne pas trop baisser votre tête. Gardez, pour les deux mouvements, vos jambes légèrement écartées.

2. L’exercice de la chaise

Asseyez-vous en tailleur au sol devant une chaise et saisissez le dossier. Tendez vos bras, le dos reste droit, la tête haute. Vos trapèzes et vos bras seront ici sollicités en plus de votre dos ! Tenez la position une minute puis recommencez.

3. L’exercice de relaxation

Durant la journée, adoptez une position allongée durant 10 minutes en ayant les jambes surélevées posées sur une chaise. Le but est de relâcher les muscles dorsaux en se focalisant sur les muscles lombaires pour le bas du dos, dans le creux des reins, et les trapèzes pour le haut, entre les épaules et le cou. Pour continuer la relaxation, utilisez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto en vous massant les parties qui vous font souffrir.

À lire également

Découvrez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Douleurs au dos : soigner une lombalgie

Douleurs au dos : l’assouplir en trois exercices

 

 

 

Comment soigner une lombalgie ?

  1. La lombalgie : qu’est-ce que c’est ?
  2. Les causes d’une lombalgie
  3. Des solutions

La lombalgie : qu’est-ce que c’est ?

Une lombalgie est un terme médical désignant des douleurs en bas du dos et plus précisément au niveau des lombaires. Ce mal de dos touche environ 80 % des personnes dans les pays développés, il peut survenir à tout moment mais en particulier à l’adolescence et vers 50 ans. En règle générale, la lombalgie est bénigne et n’aura aucune répercussion votre santé !

Les causes d’une lombalgie

La lombalgie peut avoir plusieurs causes :

Une lombalgie peut survenir à la suite d’un effort inhabituel ou de l’accumulation de nombreux efforts. Les plus touchés sont donc les personnes qui effectuent des travaux manuels ou exercent des métiers physiques.

La vieillesse… Des problèmes courants de santé chez les personnes âgées peuvent générer des lombalgies comme par exemple l’arthrite, l’arthrose ou encore l’ostéoporose.

Des solutions

Traitements médicaux

Si la douleur est aigüe, il faut réussir à la maîtriser ! Bien entendu en évitant les mouvements brusques et en reposant le dos…. Néanmoins, il ne faut surtout pas rester immobile, il est important de toujours rester en activité !

Adopter un mode de vie sain

Bien entendu, les médicaments peuvent être efficaces contre le mal de dos mais changer ses habitudes peut être également très bien ! Surveillez votre poids, cela vous permettra d’éviter des douleurs au dos…. Faites du sport régulièrement en portant une attention particulière à vos abdos et votre dos. Aussi, n’hésitez pas à masser vos muscles avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

A lire également

Comment se masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Douleurs au dos : l’assouplir en 3 exercices

Comment muscler le bas du dos ?

Comment soulager des douleurs musculaires ?

  1. Les bons gestes
  2. Traiter une douleur musculaire
  3. Quand consulter ?

Qu’il s’agisse de crampes, de contractures, ou encore de courbatures, une douleur musculaire peut apparaître à la suite d’une activité sportive trop intense ! Mais il existe des solutions pour soulager ces douleurs…

Quels sont les bons gestes ?

Dès qu’une douleur musculaire apparait, il faut tout de suite étirer le muscle douloureux ! Aussi, vous pouvez prendre une douche ou un bain d’eau chaude… Savez-vous que le massage vous permettra également de soulager vos douleurs musculaires ? Effectivement, l’émulsion gel Percutalgin’Phyto vous permettra de soulager et de détendre vos muscles !

Comment traiter une douleur musculaire ?

Si la douleur est vraiment trop importante, vous pouvez prendre un antalgique. Malgré vos efforts et votre massage, vous souffrez toujours ? Vous avez peut-être une élongation voire meme d’une déchirure musculaire…

Quand devez-vous consulter ?

Dans certains cas, il est essentiel de prendre rendez-vous chez votre médecin. Si les douleurs durent plusieurs jours sans aucune amélioration, qu’elles vous gênent dans vos mouvements et pires qu’elles sont accompagnées d’autres signes (comme de la fièvre, des tremblements musculaires), elles nécessitent une prise en charge par un médecin.

A lire également

Comment se masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Comment se débarrasser des courbatures ?

Comment soigner les crampes nocturnes ?

 

Que vous pratiquiez peu d’activité physique voire pas du tout ou que vous repreniez le sport… Vous n’échapperez pas aux courbatures ! Effectivement avant les blessures, votre corps vous lance des signaux et vous prie de bien vouloir prendre soin de lui… Si malgré vos efforts, vous avez tout de même des douleurs musculaires comme des courbatures, alors voici différentes solutions pour vous en débarrasser !

Hydratez-vous

Que vous ayez soif ou non, il faut vous forcer et boire au grand minimum deux ou trois gorgées toutes les heures ! N’oubliez pas également de vous alimenter comme il faut. Certains aliments sont à bannir tandis que d’autres vous permettront de trouver l’eau nécessaire pour vous hydrater convenablement.

Étirez-vous, avant et après !

Il vous arrive de lire ou d’entendre qu’il est préférable de s’étirer avant ? Puis, parfois vous entendez l’inverse ? Ne choisissez pas ! Les étirements sont bénéfiques à tout moment. Que vous vous étiriez avant un effort sportif ou après, ça ne fait aucun doute, cela vous permettra de ne pas avoir ou bien d’avoir peu de courbatures !

Du repos

Ne vous inquiétez pas, même lorsque vous souhaitez vous muscler, le repos total ne vous fera pas du tout perdre de temps. Bien au contraire, en plus de vous aider à vous débarrasser de vos courbatures, le repos total vous aidera à gérer votre énergie mais aussi à respecter les temps de repos comme les temps de travail. Pendant cette phase, vous pouvez en profiter pour vous masser avec l’émulsion Percutalgin’Phyto ! Ce massage vous permettra de soulager vos muscles et donc de minimiser l’apparition de courbatures…

À lire également

 Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

Comment soigner les crampes nocturnes ?

Comment atténuer les courbatures ?

 

Comment assouplir son dos ?

1/ L’étirement plié

2/ L’étirement plié debout

3/ L’étirement du chat

Vous souffrez parfois de douleurs au dos ? Assouplir votre dos, vous permettra sans aucun doute de vous débarrasser de vos douleurs ! Obtenir plus de souplesse prendra du temps, mais des exercices faciles à réaliser vous permettront d’y arriver.

L’étirement plié

Asseyez-vous au sol avec vos jambes tendues en face de vous. Penchez-vous vers l’avant et essayez de toucher vos doigts de pied. Cela vous étirera les muscles ischio jambiers, les muscles des jambes et le bas du dos. Pour rendre cet exercice plus difficile, n’oubliez pas de gardez votre dos bien droit lorsque vous vous penchez.

L’étirement plié debout

Tout en vous tenant debout, penchez votre buste vers l’avant et essayez d’atteindre le sol avec vos mains. Penchez-vous suffisamment pour que vous ressentiez un étirement au niveau de votre dos et de vos jambes.

L’étirement du chat

Mettez-vous à genoux avec vos mains au sol en face de vous, écartés de la largeur de vos épaules. Poussez votre colonne vertébrale vers le plafond et restez dans cette position, puis abaissez votre colonne vertébrale en relevant la tête.

Pour soulager au maximum vos douleurs au dos, vous pouvez masser vos muscles douloureux avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

A lire également

Découvrez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Douleurs au dos : bien s’étirer pour ne plus souffrir

Comment soigner les douleurs au dos ?

 

1/ Étirez votre colonne vertébrale

2/ La position du chat-chameau

3/ La flexion en position assise

Plus de 80% des personnes en France souffrent de douleurs au dos, et ce de plus en plus tôt ! Une mauvaise position répétée, un pic de stress ou une mauvaise hygiène de vie, les causes de ces maux sont multiples !
Découvrez 3 postures, à faire sur une surface plate, qui vous permettront de soulager vos douleurs au dos.

1/ Étirez la colonne vertébrale

Cet exercice se fait généralement en fin de journée, après le travail de préférence ! Assis au sol, les jambes écartées au-delà des hanches, baissez la tête et commencez à descendre en basculant les hanches. En descendant, repliez le menton vers le cou. Faites glisser vos mains devant vous sur le sol. Lorsque vous sentez que vous étirez bien votre dos, revenez doucement à votre position de départ.

2/ La position du chat-chameau

Positionnez vos mains et vos genoux au sol, cambrez et faites le dos rond. Vous devez sentir l’intégralité de votre colonne vertébrale. Faites le mouvement lentement et doucement, sans forcer. Répétez l’exercice à cinq ou six reprises.

3/ Flexion en position assise

Asseyez-vous au sol, jambes allongées devant vous. Passez un élastique, sous la plante de vos pieds. Inspirez en levant les bras au plafond. Expirez et commencez à descendre doucement, en faisant pivoter les hanches pour amener le ventre sur les cuisses. Inspirez à nouveau et, durant l’expiration, essayez de rapprocher le plus possible le haut de votre corps de vos jambes. Tenez la position de 30 secondes à trois minutes. Recommencez l’exercice plusieurs fois en asseyant de toujours vous améliorer.

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyo

Comment muscler le bas du dos ?

Douleurs au dos : comment les soulager ?

 

Douleurs musculaires : ne souffrez plus des jambes !

1/ Qu’est-ce qu’une crampe musculaire ?

2/ Quels sont les symptômes ?

3/ Quelles solutions ?

Il vous arrive de souffrir de douleurs musculaires ? Une crampe à la jambe se caractérise par une douleur soudaine causée par une contraction musculaire involontaire… On fait la distinction entre les crampes du sportif qui surviennent comme leur nom l’indique durant un effort sportif et les crampes nocturnes !

La crampe musculaire : qu’est-ce que c’est ?

Si vous ressentez une douleur soudaine accompagnée d’une contraction musculaire… Pas de doute vous souffrez de crampe. Ces douleurs musculaires peuvent toucher tout le monde mais les femmes enceintes ainsi que les sportifs sont plus susceptibles à en avoir. Effectivement, une carence en minéraux et notamment en magnésium, favorise l’apparition de crampes !

Les symptômes

Les crampes des mollets se caractérisent par une contracture douloureuse soudaine, par exemple lors d’un effort sportif ou pendant le sommeil, la nuit. Elles durent en général quelques minutes puis disparaissent rapidement. Normalement, ces douleurs ne laissent aucune traces sur votre corps mais la douleur peut-être très forte pendant la crise. Toutefois, si vous avez fréquemment des crampes et que vous souffrez de diabète ou de maladies nerveuses, il sera nécessaire de consulter.

Les solutions

Le plus important est de trouver la cause de ces douleurs ! Une fois trouvée, vous avez plusieurs solutions pour vous débarrasser de ces douleurs musculaires :

– Massez la zone qui vous fait souffrir avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto. Cette astuce vous permettra de soulager et détendre le muscle en question.

– Si les crampes surviennent régulièrement, utilisez également des remèdes préventifs. La consommation de boissons épicées contenant notamment du gingembre ou du wasabi avant de faire du sport peut-être une excellente solution !

– Dès que vous ressentez une crampe, il est préférable d’arrêter la pratique d’exercice ou de sport pour vous étirer.

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment soigner les crampes nocturnes ?

Comment arrêter les courbatures ?

 

Douleurs musculaires : 3 exercices pour vous en débarrasser
1. Superman
2. L’incliné
3. Le 2 temps
Vous souffrez de douleurs au dos ? Et surtout en bas du dos ? Votre dos n’est pas assez musclé qu’il devrait l’être ! Il existe des exercices faciles à réaliser chez vous. Il vous suffit d’avoir des haltères pour le deuxième exercice.
1. L’exercice de Superman
Cet exercice porte bien son nom ! Positionnez-vous à plat ventre, en appui sur votre bassin, les bras placés devant votre corps. En contractant tout votre corps, soulevez vos jambes et vos bras. Tenez la position au moins deux minutes ! Tentez une progression régulière pour arriver à un résultat satisfaisant.
2. L’incliné avec haltères
Cet exercice vous permettra de travailler le renforcement de tout votre dos mais aussi la stabilité de vos cuisses ! En fente, penchez tout le tronc en avant avec les mains au niveau des épaules. Pensez à garder le dos droit mais incliné. Commencez par 15 levées de bras puis passez à 30 dès que vous vous en sentez capable.
3. Le 2 temps
Le 2 temps squats et enroulés est un exercice qui vous fera travailler à la fois souplesse, force et contrôle musculaire du dos tout en sollicitant vos cuisses. Cet exercice très complet, nécessite juste de ne pas forcer en cas de douleurs de dos ou de genoux. Placez vous debout, avec les pieds écartés de la largeur du bassin. Pour le squat, pliez les genoux en vous penchant en avant. Les bras viennent en avant quand vous vous baissez. Remontez ensuite. Pour l’enroulé, commencez par lever les bras au ciel puis enroulez tout le corps en avant en pliant le dos. Redressez-vous ensuite et repassez au squat. Commencez par 15 répétitions et augmentez progressivement.
A lire également
Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?
Douleurs au dos : comment les soulager ?
Comment se détendre le dos ?

 

1 Etirements dès le réveil
2 Le gainage
3 La position du plagiste
Une douleur au dos touche tout le monde ! Que vous ayez adopté une mauvaise position durant un moment ou pratiqué un mouvement qu’il ne fallait pas… Votre corps vous le fait payer ! Pour vous en débarrasser, voici 4 astuces efficaces.

1. Au réveil

Dans le lit, allongé sur le dos, amenez doucement les deux genoux à votre poitrine en expirant lentement. Levez-vous sans geste brusque ensuite. Ce petit étirement soulage et remet un peu en place toute la chaine postérieure.

2 Avant ou après le petit déjeuner 

A votre guise, prenez 4 minutes pour faire du gainage. Cet exercice a l’avantage d’être moins agressif pour la colonne vertébrale par rapport aux exercices de renforcement musculaires classiques des abdos.

3 Le plagiste

Terminez par un gainage postérieur en tenant 1 minute en positon de « plagiste », sur les coudes et sur les talons, dos surélevé et toujours bien droit.

A lire également

Comment utiliser l’émulsion Percutalgin’Phyto ?

Comment soigner les douleurs au dos ?

Soulager un mal de dos : des astuces efficaces

 

1. Bien se tenir en étant debout

2. Bien se tenir sur une chaise

3. Bien se tenir devant son ordinateur

Une grande partie de la population française a souffert, souffre ou va souffrir de douleurs au dos et ce, de plus en plus jeune… Effectivement, un faux mouvement, un exercice mal effectué ou encore une mauvaise posture habituelle adoptée au quotidien et votre dos vous le fait payer ! Voici 3 positions que l’on adopte tous les jours mais pas forcément de la bonne manière.

Position 1 : la bonne posture debout

Debout, tenez-vous la tête droite, le cou allongé et vertical, les épaules à l’horizontal et décontractées. Il faut que votre ventre et vos fesses soient rentrés de façon à soutenir la colonne. Votre bassin légèrement basculé en arrière, vos genoux assez souples et vos orteils bien à plat.

Position 2 : la bonne posture assise

Placez-vous bien au fond de la chaise, le poids réparti sur les fesses et l’ensemble des cuisses. Ces dernières sont parallèles au sol et forment un angle droit avec les mollets. Il est important de ne pas pencher pas la tête en avant et de serrer le ventre pour maintenir votre dos droit.

Position 3 : la bonne posture au bureau

L’idéal si vous êtes fragile du dos est d’utiliser un siège incliné à 5° vers le bas de façon à ce que le poids de votre corps se dirige vers le sol ! Au bureau, travaillez de préférence sur un plan incliné, type planche à dessin. Aussi, il est important de changer régulièrement de position.

A lire également

Utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment muscler ses lombaires ?

Comment se détendre le dos ?

Pour soigner une crampe nocturne :

1. Étirez vous

2. Écoutez votre corps

3. Massez-vous

Souvent brutales, les crampes nocturnes arrivent toujours au mauvais moment et sont souvent très douloureuses ! Vous souhaitez vous débarrasser de ces douleurs musculaires ? Voici pour vous quelques conseils simples et efficaces à appliquer de toute urgence !

Les gestes qui soulagent

– Étirez le muscle en question, pour contrarier la contraction musculaire à l’origine de la crampe…

–  Allongez-vous sur le dos et tirer votre jambe bien droite vers vous. Tenir la position une dizaine de secondes.

– Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ! Pour faciliter la circulation veineuse, masser le muscle qui vous fait souffrir du bas vers le haut ! Vous pouvez même faire cette opération en préventif, une ou deux fois par jour.

A lire également

Découvrez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment soigner les crampes ?

Sport : comprendre les courbatures

 

Pour soulager les courbatures :

1. Savoir les reconnaître

2. Ralentir

3. S’échauffer

4. Se masser

Les courbatures sont des douleurs musculaires pouvant être la conséquence d’un effort physique trop intense apparaissant généralement 24 heures après un effort. Elles sont dues à des micro-lésions des fibres musculaires. Votre corps est alors fatigué et vous le montre avec des courbatures pouvant durer une semaine.

Les courbatures ne sont pas du tout graves et dangereuses mais elles provoquent tout de même de la douleur et tous les mouvements deviennent difficile à réaliser. Aussi, elles peuvent avoir un impact sur vos performances… En vous obligeant à ralentir votre cadence !

Pensez à un échauffement complet le plus souvent possible vous permettant d’éviter les courbatures mais aussi de les soulager lorsque vous en avez déjà !

Vous pouvez utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto, appliquée en massage, elle vous permettra de soulager vos muscles et de récupérer plus rapidement.

A lire également

Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Comment arrêter les courbatures ?

Comment atténuer les courbatures

 

Vous cherchez un exercice efficace pour muscler facilement vos lombaires et vous débarrasser de vos douleurs au dos ? Voici pour vous un exercice que vous pouvez faire chez vous, sans matériel particulier… Muscler ses lombaires permet de ne plus avoir mal au dos !

Les lombaires sont un ensemble de muscles situés en bas du dos. Avec les abdominaux, ils ont une grande importance dans le maintien de votre colonne vertébrale ! Muscler les lombaires permet en général de prévenir et même dans de nombreux cas de guérir le mal de dos !

Cet exercice, convient parfaitement aux débutants ! Allongez-vous sur le dos, en appuyant vos talons sur une chaise ou un tabouret. Décollez votre bassin pour obtenir un alignement parfait entre votre tronc, votre bassin et vos jambes. Vous pouvez réaliser cet exercice en restant mobile, comme du gainage. Dans ce cas, gardez la position 30 secondes à 2 minutes à 3 reprises ! Sinon, il existe aussi en version dynamique, dans ce cas, montez et descendez votre bassin en faisant 20 à 30 répétitions. Refaites l’exercice 2 à 3 fois.
Après avoir fait cet exercice, pensez à vous masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

A lire également

Massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment soigner les douleurs au dos ?

Comment se détendre le dos ?

Trois adultes sur cinq on déjà eu ou souffriront de mal de dos au moins une fois dans leur vie… La lombalgie est le mal de dos le plus fréquent. Entre les lombalgies, les sciatiques, et les lumbagos, ça ne fait aucun doute, les douleurs lombaires s’affirment comme le mal du siècle. Il existe des solutions pour soigner ce mal de dos !

Au bureau

Nous passons beaucoup de temps assis sur nos chaises de bureaux, il est important d’avoir de bonnes habitudes si on ne veut pas que notre corps nous le fasse payer ! Au bureau, il est important de garder le cou bien dans l’alignement de la colonne vertébrale, les coudes sur les accoudoirs, et le haut de son écran à hauteur des yeux afin de garder les épaules le plus détendues possibles. Aussi, il est important de penser au bas du corps, les cuisses et les bras doivent être le plus parallèle au sol possible. Il faut éviter à tout prix de croiser les jambes ce qui déséquilibre la colonne vertébrale et aggrave le mal de dos…

Quels sports ?

La natation : Rien que le fait d’être dans l’eau vous soulagera votre dos. Il y a cela dit des nages à éviter telles que le papillon et la brasse pour privilégier le crawl ou le dos crawlé !

Le gainage : Ce n’est pas parce que vous avez mal au dos qu’il faut tout arrêter ! Bien au contraire… Il est important de continuer l’effort sportif. Les exercices de gainage vous permettrons de mettre en tension tous vos muscles et de les renforcer.

Le massage avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto vous permettra de soulager vos muscles douloureux et de les détendre !

A lire également

Utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Comment se détendre le dos ?

Comment renforcer mon dos ?

 

Qui ne s’est jamais réveillé un lendemain d’un effort sportif avec des courbatures ? On les craint, on les redoute, mais d’un autre côté, on est fier de soi d’avoir de telles douleurs musculaires ! Mais que sont-elles ? Comment apparaissent-elles ?

Les courbatures font partie de la vie du sportif. Elles vous accompagnent dans votre quotidien en faisant leur apparition pour vous rappeler que vous avez certains muscles et que vous avez peut-être trop forcé !

Une courbature, qu’est-ce que c’est ?

Les courbatures sont des douleurs musculaires, plus ou moins prononcées arrivant après un effort sportif, elles sont caractérisées par une raideur du muscle.  La contraction musculaire devient douloureuse et vous pouvez de moins en moins bouger votre muscle… Il arrive même parfois que plusieurs groupes musculaires soient touchés.

Pourquoi nous avons des courbatures ?

Les courbatures sont à la fois un mécanisme de protection musculaire et une façon d’indiquer au cerveau que vos muscles ont besoin de temps pour récupérer et se reconstruire.

Musclez-vous !

Pour soulager vos muscles, pensez à l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ! Le massage permettra à votre muscle de se détendre et de récupérer plus rapidement. Prenez soin de votre corps, les courbatures sont une mise en garde…

A lire également

Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Comment atténuer les courbatures ?

Douleurs musculaires : comment les soulager efficacement ?

 

 

Vous avez des douleurs au dos ? Vous cherchez des solutions pour le détendre ? Il existe des astuces pour soulager votre dos facilement ! Au quotidien, pour éviter ou diminuer votre mal de dos, adoptez ces quelques exercices simples pour étirer, tonifier et relaxer votre dos.

Étirez votre dos

Installez-vous debout dos au mur avec vos pieds légèrement décollés du mur. Surtout, n’appuyez pas tout votre corps contre le mur ! Le but est de tenter vous grandir, d’atteindre votre taille maximale, en levant les bras le plus haut possible avec toujours le menton rentré.

Relaxez votre dos

Allongez-vous sur le dos les bras en croix. Tournez la tête à droite, pliez la jambe droite. Avec votre main gauche prenez votre genou droit et amenez-le vers le sol du côté gauche. Tenez ainsi 6 secondes puis revenez lentement à la position de départ. N’oubliez pas bien entendu l’autre côté avec le genou gauche !

Quelques principes à retenir

Il est primordial que les exercices ne provoquent pas de douleur intense ! Effectuez les lentement et sans brutalité. Si vous voulez qu’ils soient efficaces, il est conseillé de les pratiquer régulièrement. Vous pouvez aussi utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager votre dos !

A lire également

Comment se masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Mal de dos : le soulager sans médicament

Mal de dos : 3 étirements

Souvent qualifiées de mal du siècle, les douleurs au dos touchent entre 35 à 50% de la population.  Il existe des solutions pour les éviter, il est important, entre autre, de développer sa musculature.

Pourquoi se muscler le dos ?

Les douleurs au dos proviennent la plupart du temps de mauvaises postures que l’on adopte tout au long de la journée. Si l’on se tient mal, souvent c’est à cause du fait que la structure musculaire autour de notre colonne vertébrale n’est pas assez développé, ce qui rend notre dos trop… Mou ! C’est pourquoi il est très important de muscler son dos afin d’éviter au maximum ses douleurs.

Quels sports privilégier ?

La natation est sans doute le sport le plus adapté pour renforcer son dos, notamment la brasse coulée et le dos crawlé. L’aqua-gym, la gymnastique, le stretching ou encore le yoga et l’escalade permettent également de muscler son dos.

Quels sports faut-il éviter ?

Bien que la natation soit excellente pour le dos, attention à certaines nages comme le papillon qui vous obligera à vous cambrer… Il faut éviter également l’équitation et le tennis qui sont deux sports qui tasseront vos vertèbres !

Pensez à l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager vos douleurs au dos, elle vous permettra de détendre vos muscles et de les aider à récupérer plus rapidement.

A lire également

Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Soulager un mal de dos : des astuces efficaces

Mal de dos : s’étirer pour l’éviter

 

 

Que vous soyez concentré sur votre course pendant un running ou en plein cours de sport, une douleur musculaire peut vous surprendre et une crampe vous oblige à arrêter votre effort sportif ! Comment arrivent les crampes ? Que faire pour les soigner ?

Les crampes : qu’est-ce que c’est ?

Ces douleurs musculaires touchent tout le monde ! Effectivement, sportifs de haut niveaux ou amateurs, les crampes arrivent n’importe quand… Souvent passagère cette douleur est le résultat d’une contracture du muscle, elle est visible à l’oeil nu et en temps normal assez douloureuse ! Si le muscle (en général de la jambe) se contracte pendant un effort sportif, c’est parce que l’on ne s’hydrate pas assez ! Il est important de bien s’hydrater et encore plus pendant une séance de sport.

Comment soigner une crampe musculaire ?

Il n’existe pas vraiment de solution miracle pour vous séparer d’une douleur musculaire. La plus efficace est souvent de faire une pause ! Malheureusement, une crampe ne pourra passer si vous continuer votre activité. Pour soulager les muscles de vos jambes, pensez aussi à les étirer et les masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto. Sa concentration efficace de trois huiles essentielles différentes vous permettra de relaxer et de soulager vos muscles.

A lire également
Les trois huiles essentielles de l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Contractures musculaires : comprendre les crampes nocturnes

Sport : comprendre les courbatures

Les courbatures surviennent après la reprise d’une activité physique ou d’un effort plus intense que d’habitude. Elles touchent tout le monde ! Effectivement, que vous commenciez le sport ou que vous soyez un grand sportif, elles n’épargnent personne… Mais comment s’en débarrasser ? Éviter qu’elles ne reviennent pas gâcher vos futurs efforts sportifs ?

Écoutez votre corps

Après avoir eu des courbatures, vous risquez d’avoir des blessures ! N’imposez donc pas un effort trop important à vos muscles. Ces derniers sont déjà abimés, ils vous ont envoyé un message d’alerte avec les courbatures… Prenez soin d’eux !

Massez-vous

La patience sera aussi une bonne alliée… Mais vous pouvez aussi vous masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto. Le produit contient 3 huiles essentielles différentes, grâce à elle vous allez soulager vos courbatures. Massez votre muscle douloureux, jusqu’à pénétration totale du produit.

Étirez-vous !

Les étirements au début et à la fin de votre séance de sport sont deux étapes très importantes. Il vaudrait mieux que vous vous étiriez tout de suite après vos exercices, sans attendre. Grâce à cette réactivité, vous empêcherez vos muscles de devenir trop rigides et donc, d’avoir peu ou pas du tout de courbatures !

A lire également

Les 3 huiles essentielles de Percutalgin’Phyto

Courbatures : exercices pour les arrêter

Sport : comprendre les courbatures

 

 

Les crampes peuvent arriver à n’importe quel moment, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, elles ne touchent pas seulement les sportifs. Ces douleurs musculaires peuvent parfois être très intenses ! Mais quelles sont vraiment les causes d’une crampe et que se passe-t-il exactement au niveau de nos muscles ?

Une crampe, qu’est-ce que c’est ? 

C’est une contraction du muscle brutale concernant généralement les muscles des membres inférieurs pouvant durer de quelques secondes à plusieurs minutes. Le muscle se rétrécit et ne parvient pas à retrouver sa forme initiale. 

Causes et traitements d’une crampe

Même si la crampe survient souvent pendant un effort, elle peut venir d’un manque de sommeil, d’un effort trop violent ou encore d’une mauvaise hydratation. Pour s’en débarrasser,une seule solution : détendre le muscle ! Pensez à utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager votre muscle douloureux et à vous hydrater comme il faut. 

A lire également

Découvrez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Sport : comprendre les courbatures

Contractures musculaires : comprendre les crampes nocturnes

 

Que vous soyez un grand sportif ou que vous débutiez, vous pouvez avoir des courbatures ! Il existe cependant des solutions simples et efficaces pour diminuer les courbatures. Voici 3 astuces qui vous permettront de diminuer vos courbatures et de pouvoir continuer vos entraînements normalement.

Gardez le rythme

Le conseil le plus efficace pour éviter les courbatures sera sans doute d’être le plus régulier possible ! Effectivement, plus vos muscles seront habitués à fournir un effort, plus ils résisteront aux courbatures.

Pensez aux sources de froid

On a tendance a avoir envie d’un bon bain chaud après un effort physique mais, le froid vous soulagera bien plus facilement. Pensez par exemple à l’émulsion gel Percutalgin’Phyto, massez-vous avez jusqu’à pénétration totale du produit ou encore à une bonne douche fraîche focalisée sur vos muscles souvent propices aux courbatures !

Un footing de remise en forme

On a tendance à avoir envie de s’arrêter lorsqu’on a des courbatures… Erreur ! Pour aider à la récupération générale, une activité sportive modérée est recommandée. Le footing de décrassage de 15 à 30 minutes à faible allure vous permettra de réactiver doucement vos muscles.

A lire également

Les 3 huiles essentielles de l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Courbatures : exercices pour les arrêter

Sport : comprendre les courbatures

Que ce soit une sensation de gêne ou un handicap total, les douleurs aux lombaires touchent tout le monde ! La plupart des français vont faire l’expérience du mal de dos à un moment donné dans leur vie. Il existe tout de même des solutions simples et efficaces pour s’en débarrasser !

Adoptez une bonne posture

Vous pouvez réduire le risque de douleur et blessure en faisant attention de ne pas soulever ou porter des choses qui sont trop lourdes pour vous et éviter les torsions du dos. Lorsque vous vous baissez pour soulever un objet lourd, assurez-vous d’avoir le dos droit et les genoux pliés !

À l’aise au bureau

Nous sommes nombreux à travailler face à un ordinateur, il est important d’adopter plusieurs règles pendant la journée au bureau pour que votre dos ne vous fasse pas souffrir. Assurez-vous que votre bureau, chaise et écran soient ajustés correctement. Avant d’avoir le dos raide, étirez votre dos et levez-vous toutes les 90 minutes pour marcher une minute quand vous êtes au travail.

Solutions naturelles

Si vous souffrez de douleurs lombaires, il y a différentes solutions pour les traiter naturellement. La natation vous permettra de renforcer les muscles du dos et de la colonne sans exercer de pression sur le bas du dos. Vous pouvez aussi utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto en massage jusqu’à pénétration totale du produit.

A lire également

Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Douleur au dos : l’étirement comme étape primordiale

Mal de dos : le soulager sans médicament

 

Faire du sport c’est bon pour la santé, mais sans se faire mal c’est encore mieux ! Mais si vous ne faites pas de sport régulièrement, il vous arrive sans doute d’être récompensée par de méchantes courbatures…

Il suffit de trop forcer sur vos muscles, d’essayer un nouveau sport, ou de reprendre une activité sportive pour que le lendemain vous vous retrouviez avec des douleurs. C’est très fréquent et heureusement anodin ! Les courbatures apparaissent lorsque vous sollicitez trop intensément un ou plusieurs muscles. En tirant sur ces muscles pendant l’effort vous les déformez et provoquez des micro-lésions des fibres musculaires. Pour les réparer, votre corps déclenche une petite réaction inflammatoire. C’est pour cela que le lendemain vos muscles sont sensibles au toucher et vous font mal au moindre mouvement. Voici pour vous 5 conseils pour éviter les courbatures et vous soulager au mieux !

Bougez !

Les douleurs disparaissent plus rapidement lorsque vous mettez vos muscles en mouvement et que vous les assouplissez. Le stretching, le vélo et même la marche à pied sont des activités fortement recommandées.

Ne forcez pas !

Les courbatures sont un signal de votre corps… attendez alors quelques jours avant de refaire du sport et reprendre des activités normales.

Massez-vous !

Cela vous permettra de réchauffer et de détendre les muscles courbaturés. Pensez à utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto en massant vos muscles jusqu’à pénétration totale du produit.

Si besoin, consultez !

Habituellement les courbatures sont totalement anodines. Mais, si elles ne disparaissent pas au bout de quelques jours ou qu’elles vous handicapent complètement, consultez votre médecin.

Étirez-vous !

Une des meilleures astuces pour éviter les courbatures est de vous étirer. Préparez vos muscles avant l’effort pour ne pas commencer trop brutalement mais surtout, n’oubliez pas de vous étirez après votre séance de sport !

A lire également

Découvrez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Douleurs musculaires : comment les soulager efficacement ?

Sport : comprendre les courbatures

Que faire pour soulager mon mal de dos ? Vous vous êtes déjà posé cette question sans forcement trouver de réponse ? Avez-vous déjà pensé à vous muscler votre dos pour soulager ces maux ? Voici 3 exercices très efficaces pour avoir un dos muscler et ne plus en souffrir !

Tirage des bras :

Installez-vous à quatre pattes, le dos plat avec un haltère dans la main droite. Faites remonter l’haltère vers l’arrière, juste au-dessous du dos en pliant votre bras. Gardez l’omoplate au plus près possible de la colonne vertébrale. N’oubliez pas de faire avec l’haltère dans la main gauche aussi ! Faites 5 fois 15 répétitions des deux côtés.

Élévation frontale

Mettez-vous debout, pieds écartés de la largeur des épaules. Dos plat incliné à 45°, gardez les bras tendus vers le sol. Un haltère dans chaque main. Les paumes de main tournées vers l’arrière. Arrêtez le mouvement une fois les bras dans le prolongement parfait du dos. Il faut absolument que votre dos dos reste bien droit et que vos bras viennent bien se placer dans son prolongement. Faites 5 séries de 15 mouvements.

Rameur

Asseyez-vous, jambes semi fléchies, pieds écartés de la largeur des épaules, dos droit. Dans chaque main, vous tenez un bout d’élastique passé dans chaque pied. Tirez les deux bouts d’élastique de façon à ce que vos coudes arrivent derrière votre dos. Vous devez sentir vos omoplates qui se touchent presque. Vos lombaires doivent rester immobiles, seuls vos omoplates, vos épaules, vos coudes et vos bras doivent être mobiles. et à ne bouger que les omoplates, les épaules, les coudes et les bras. Pour que cet exercice soit efficace, il faut faire 5 séries de 20 répétitions chacune.

Après votre entraînement, n’oubliez pas de soulager vos muscles avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

A lire également

Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Douleur au dos : l’étirement comme étape primordiale

Mal de dos : le soulager sans médicament

 

 

Douleur au dos ? Pas de panique tout le monde en souffre ! Il existe des solutions simples et efficaces pour s’en débarrasser. L’étirement fait parti de ces solutions qui vous aideront !

Bien se tenir est fondamental, il faut travailler régulièrement si on veut éviter de souffrir de maux de dos. D’autant plus que l’on travaille de plus en plus devant un ordinateur en adoptant de bonnes postures. Les étirements, vous permettrons d’éradiquer les raideurs et de retrouver de la mobilité articulaire. Comment s’étirer ? Voici deux exercices que vous pourrez refaire à volonté pour éviter cette fameuse douleur au dos !

Étirez vos lombaires

Placez vous à quatre patte au sol en ramenant vos cuisses sur les talons. Ne bougez pas vos mains de leur position initiale !

Faites le dos creux/dos rond

Placez vous à quatre patte au sol puis alternez les phases durant lesquelles vous faites un dos creux puis un dos rond en aspirant votre ventre. Cet exercice vous permettra d’étirer votre dos de manière complète en travaillant la région dorsale, lombaire mais aussi vos trapèzes.

Après votre séance d’étirement, vous pouvez soulager encore plus vos muscles en les massant avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

A lire également

Mal de dos : le soulager sans médicament

Mal de dos : 3 étirements

Mal de dos : comment faire pour l’éviter ?

 

Souvent brutales, les crampes nocturnes sont des contractures musculaires pouvant être très douloureuses.

Les sportifs, les seniors et les femmes enceintes sont les plus touchés par ces contractures musculaires, elles peuvent être dues à un effort physique trop intensif, une séance d’étirements bâclée, une mauvaise hydratation ou encore une carence en sel ! Bien qu’une crampe de temps en temps n’a absolument rien d’alarmant, si vous en avez très souvent, votre corps vous lance des signaux ! N’hésitez pas à aller consulter pour trouver des solutions adaptées.

Il est aussi possible de les prévenir ! Voici quelques astuces pour vous éviter des réveils douloureux pendant la nuit.

Hydratez-vous !

Choisissez des eaux minérales riches en sels minéraux. Selon une étude, les femmes devraient boire environ 2.2 litres d’eau par jour, alors que les hommes devraient en boire environ 3 litres par jour. Et, vous ? Buvez-vous assez ?

Pensez à votre corps

Adoptez une alimentation équilibrée, notamment en faisant le plein de fruits et légumes pour ne pas manquer de potassium, magnésium ou calcium. Aussi, il est important de mettre de côté le tabac, l’alcool, le thé et le café.

Ne négligez-pas les étirements

Il est très important de s’échauffer avant l’effort, et effectuer des étirements après. Vous pouvez utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager vos muscles après un entraînement.  Dernière astuce très efficace, vous pouvez étirer les muscles susceptibles de vous faire souffrir durant la nuit juste avant de vous mettre au lit !

A lire également

Découvrez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Courbatures : conseils pour les combattre

Effort sportif : comment soulager une crampe ?

 

 

 

 

 

 

Même si la douleur ne dure jamais longtemps, une crampe, ça fait mal ! Cette contracture musculaire survient toujours de façon inattendue pendant un effort physique intense. Il est possible d’anticiper leur survenue et de soulager la douleur. Si elles deviennent récurrentes ou sont associées à d’autres symptômes, il est recommandé de consulter un médecin ! Mais que comment réussir à soulager rapidement la douleur ? 

S’étirer pour détendre les muscles

Quand ? Dès les premiers signes. L’étirement est indispensable si le muscle est déjà tétanisé.

Pourquoi s’étirer ? Le muscle atteint souffre d’une accumulation de calcium dans la cellule musculaire et d’une mauvaise hydratation… Tout cela conduit à une forte douleur du muscle et l’impossibilité de l’utiliser. En étirant le muscle douloureux, vous soulagerez le spasme musculaire et éliminerez la douleur !

Comment faire ? C’est simple… Il faut tout arrêter au plus vite ! Pour soulager immédiatement, mettez votre jambe en avant sur un appui.

Des huiles essentielles pour vous décontracter

Quand ? Si vous avez souvent des crampes, que vous souffrez de fatigue musculaire ou de troubles circulatoires.

Comment ça marche ?  L’émulsion gel Percutalgin’Phyto est une association à concentration efficace de 3 huiles essentielles connues pour procurer une sensation d’apaisement et favoriser la relaxation des muscles.

Comment faire ? Au moment de la crampe, appliquez l’émulsion gel en petits mouvements circulaires jusqu’à pénétration totale du produit.

A lire également

Douleurs musculaires : comment les soulager efficacement ?

Sport : comprendre les courbatures

L’échauffement : une étape importante avant le sport

Crampes, contractures, courbatures, les douleurs musculaires peuvent apparaître à la suite d’une activité sportive un peu trop soutenue ! La première chose à faire en cas d’apparition d’une douleur musculaire est d’étirer le muscle douloureux.

Quelle sont les autres solutions pour soulager ces douleurs musculaires ?

Un massage

Ce geste vous permettra de soulager les contractures et de combattre les douleurs musculaires. Utilisez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager vos douleurs !

Du repos

Il faut considérer les douleurs musculaires comme un message qu’envoie le corps pour signaler qu’il a besoin de repos. En interrompant momentanément votre entraînement, vous donnerez à vos muscles la possibilité de guérir.

Une activité physique régulière

Sauf avis contraire du médecin, l’exercice est préconisé en cas de douleurs musculaires. Effectivement, arrêter toutes activités physiques n’aidera pas votre corps à éviter les courbatures. Plus vous entraînerez votre corps, plus les douleurs musculaires seront loin de vous ! Attention tout de même à ne pas reprendre le sport de manière trop brutale, votre santé pourra être danger !

A lire également

Mal de dos : le soulager sans médicament

L’auto massage pour se relaxer

Courbatures : conseils pour les combattre

Article Psychologies Magazine

S’il est parfois difficile de trouver la motivation pour aller faire un jogging, on en ressort généralement épuisé mais ravi. Comment expliquer les bienfaits de la course à pied sur notre psychisme ? Le point avec Romain Beaufort, médecin du sport et Aziz Essadek, docteur en psychologie sportive.

Courir, de la douleur au plaisir

Tous ceux qui ont déjà couru l’ont ressentie : cette sensation d’apaisement, de plénitude, après avoir parcouru quelques kilomètres. Pourtant, a priori, avant de faire du bien, courir fait mal. Douleurs musculaires, poumons qui brûlent, sensation d’être parfois au bord du malaise… Pour certains, footing rime même avec « torture ». Jusqu’au second souffle. Et au grand plaisir éprouvé. « Courir est un jeu socialement conventionné, qui implique certaines règles : trouver la motivation, dépasser la souffrance… Elles semblent contraignantes, mais c’est tout le contraire, observe Aziz Essadek, docteur en psychologie sportive. Une fois que ces codes ont été intégrés, ils ne sont plus vécus comme problématiques. »

Au contraire, les joggeurs découvrent des millions de manières de s’exprimer : ils vont pouvoir courir plus ou moins vite, seul ou à plusieurs, sur de longues ou courtes distances, avec des obstacles plus ou moins importants…

Lire la suite de l’article de Psychologies Magazine

Article Huffington Post

Qu’on fasse du sport de manière occasionnelle ou régulière, on peut tous être touché par les courbatures ! Ces dernières sont une récompense parfois très douloureuse… Elles peuvent apparaitre deux à trois jours après un effort intensif et peuvent être présentes pendant les dix jours d’après. Les courbatures sont dues à de minuscules fissures des fibres musculaires, c’est votre corps qui tire la sonnette d’alarme en vous demandant un peu de répit…

Des études montrent que certains mouvements sont plus propices aux courbatures. Effectivement les contractions musculaires dites excentriques peuvent entrainer facilement des courbatures. On qualifie une contraction musculaire excentrique quand le muscle se contracte en même temps qu’il s’étire.  Vous pouvez avoir affaire à cette contraction notamment lorsque vous courez en descente. A l’inverse, une contraction concentrique peut-être très douloureuse sur le coup mais ne vous offrira pas de belles courbatures les jours d’après. En règle générale, ces maux sont présents lorsqu’un muscle peu entrainé exerce un effort excentrique.

Si plusieurs jours après le sport vous avez des courbatures, ne paniquez pas ! Continuez de bouger, de pratiquer quelques efforts sportifs afin de relancer le flux sanguin, n’oubliez pas que l’immobilité ne vous aidera pas à vous débarrasser des courbatures. Pensez également à vous étirer, cela vous permettra d’atténuer la douleur, tout comme les massages sur les zones concernées avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ! Bonne nouvelle, plus votre muscle se familiarisera avec le mouvement moins il sera susceptible de ressentir des courbatures les jours suivants… Accrochez-vous !

Lire la suite

A lire également

Pourquoi utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Courbatures : conseils pour les combattre

Courbatures : les soulager efficacement

Vous souffrez de mal de dos ? Et plus spécifiquement dans le bas du dos ? Il est important de muscler les lombaires pour atténuer voire même faire disparaître totalement ces douleurs ! Les lombaires sont un ensemble de muscles situés au niveau du bas du dos. Avec les abdominaux, ils ont une importance capitale pour le maintien de notre colonne vertébrale ! Muscler ses lombaires permet très souvent de prévenir ou même guérir le mal de dos ! Alors pourquoi s’en priver ? Voici une sélection d’exercices simples et efficaces pour pouvoir renforcer comme il se doit le bas de votre dos.

Vous pouvez faire ces exercices à domicile ou même au bureau… Il vous suffit de vous munir d’un tapis de sol.  Si vous les faites deux à trois par semaine, vous sentirez les résultats sur votre dos rapidement.

Premier exercice

Cet exercice est très simple et convient tout à fait aux débutants. Il vous permettra de travailler le bas de votre dos mais aussi votre fessier !

Allongé sur le dos par terre, appuyez vos talons sur une chaise ou un tabouret. Décollez votre bassin vers le haut pour aligner votre tronc, bassin et vos jambes. Gainez votre corps en entier et tenez la position. Il y a deux façons de travail avec ce mouvement. Soit vous maintenez la position de 30 secondes à 2 minutes trois fois, soit vous faites trois séries de 20 ou 30 mouvements.

Second exercice

Allongé sur le ventre, bras le long du corps, décollez vos épaules et vos pieds. Vous pouvez réaliser cet exercice une dizaine de fois en prenant bien le temps entre deux mouvements. Allez-y progressivement pour atteindre les 30 répétitions sans souffrance.

Après ces efforts, n’hésitez pas à soulager vos muscles avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

 

 

Un mal de dos peut très vite se dégrader ! Vous vous baissez trop brutalement pour soulever un poids, un mouvement mal exécuté durant un exercice physique… Et c’est le drame ! Vous êtes coincé du dos. Il existe des solutions naturelles pour calmer votre mal de dos. En voici 3 différentes :

Bougez !

On a tendance à croire que lorsqu’on a mal au dos, la meilleure solution est de ne plus du tout bouger, que l’immobilité vous aidera à retrouver toutes vos capacités… Grosse erreur ! Certainement la plus grande d’ailleurs, le mal de dos ne partira pas comme il est venu, c’est-à-dire sans rien faire. Bien au contraire, bouger au plus possible vous permettra de vous éloigner de cette douleur qui peut s’installer sans aucun mouvement.

Faites-vous masser

Utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pour soulager vos douleurs vous permettra de calmer vos douleurs. Tout le monde peut le faire, il est important de se concentrer sur les muscles de chaque côté de la colonne vertébrale en effectuant un mouvement de friction lente, plus ou moins appuyés selon la douleur.

Utilisez un gros ballon

Il vous faudra uniquement un gros ballon que vous pouvez acheter dans tous les bons magasins de sport pour vous soulager avec cet exercice simple et efficace. Asseyez-vous sur le ballon et faites un léger mouvement de rotation au sol en vous aidant de vos pieds en dessinant un petit cercle fictif d’une dizaine de centimètres. Ce mouvement doux et lent à la fois, vous permettra de mobiliser le bassin et de détendre les muscles para-vertébraux.

A lire également

Découvrez l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Mal de dos : s’étirer pour l’éviter

Mal de dos : positions idéales au bureau

 

Vous souffrez de mal de dos ? Pas de panique ! 8 français sur 10 ont déjà eu ou auront au cours de leur vie ce même problème ! Ce mal qui nous touche tous n’est pas une fatalité.. Il existe bien des solutions pour l’éviter ou bien l’atténuer s’il est déjà présent ! Bien sûr, il est possible de soulager vos douleurs grâce à l’émulsion gel Percutalgin’Phyto mais connaissez-vous les bienfaits des étirements ?

Si votre colonne se dévie de son axe central en penchant d’un certain angle pendant longtemps, le mal de dos s’installera… Souvent on prend de mauvaises positions en travaillant durant des heures devant son ordinateur. Les étirements vous permettront d’assouplir votre dos en prévenant les douleurs dorsales ! Rien que ça… Voici pour vous 3 étirements indispensables pour améliorer la souplesse des muscles du dos :

Étirement du dos et de la colonne

Assis au sol, les jambes écartées au-delà des hanches, baissez la tête et commencez à descendre en basculant les hanches. Respirez normalement. En descendant, repliez le menton vers le cou.

Prenez-vous pour une sirène

Asseyez-vous au sol, genoux repliés au sol, vers la gauche. Avec votre main gauche, tenez vos deux chevilles avant de lever le bras disponible en inspirant ! Levez le bras droit et inspirez. Tendez le bras vers le haut à droite au-dessus de la tête et expirez. L’étirement se fera du côté droit, le long du torse. Tenez la position de 20 à 30 secondes. Répétez l’étirement deux fois et n’oubliez pas l’autre côté !

Étirement mural

Placez-vous contre un mur avec votre coccyx, omoplates et tête qui touchent le mur. Levez les mains au niveau des épaules, coudes pliés avec les paumes en avant. Levez doucement les bras vers le haut, en allant aussi loin que possible, tout en gardant le coccyx, les omoplates et la tête plaqués au mur, sans bouger. Revenez doucement à la position de départ. Prenez de 5 à 10 secondes pour lever les bras et de 5 à 10 secondes supplémentaires pour les abaisser. Répétez une dizaine de fois l’exercice.

A lire également

Les 3 huiles essentielles de l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Mal de dos : comment faire pour l’éviter ?

Mal de dos : positions idéales au bureau

 

 

Savez-vous qu’il est possible de vous masser avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ? Que ce soit pour vous relaxer, pour chasser la fatigue ou bien pour soulager vos douleurs musculaires en tonifiant votre peau, le massage est idéal ! Effectivement, nous n’avons pas toujours le temps d’aller chez le kinésithérapeute ou dans un institut de massage, l’auto-massage vous permettra de vous soulager un moment.

1/ L’auto-massage des mains

Pour lutter contre le stress, prendre soin de ses mains est important ! Massez la paume de votre main avec le pouce en effectuant des mouvements circulaires. Débutez le massage dans le creux de la main et allez petit à petit vers l’extérieur en exerçant une pression de plus en plus forte. Étirez ensuite chaque doigt doucement, sans les faire craquer. Terminez le massage sur le dos de votre main en effectuant une pression avec votre pouce du poignet vers chaque doigt.

2/ L’auto-massage des jambes

Pour diminuer la sensation de jambes lourdes et tonifier votre peau, ce massage est idéal ! Pour cela munissez de votre meilleur allié : l’émulsion gel Percutalgin’Phyto et effectuer des pressions en començant par vos chevilles pour remonter vers les cuisses. N’oubliez pas de vous masser de bas en haut afin de favoriser la circulation du sang !

3/ L’auto-massage des pieds

Ce massage est très efficace en fin de journée pour évacuer le stress et se détendre ! Pour réaliser cet auto-massage vous devez vous asseoir confortablement et commencer par faire glisser chacun de vos orteils entre vos pouces. Vous pincez ensuite chaque orteil en tirant légèrement dessus. Levez-vous et munissez-vous d’une balle de tennis que vous placerez sous votre voûte plantaire. Faites la rouler doucement sous vos pieds. Réalisez cet auto-massage pendant deux minutes sur chaque pieds.

A lire également

Les bienfaits de l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Courbatures : conseils pour les combattre

Effort sportif : comment soulager une crampe ?

 

 

Vous souffrez souvent de mal de dos ? Quand vous pratiquez une activité sportive, la douleur s’intensifie ? Avez-vous déjà pensé aux étirements ? Effectivement, vous étirer vous permettra d’éviter ce mal qui peut être très handicapant !

1/ Flexions en position assise

Allongez la colonne vertébrale tout en gardant le cou aligné avec votre corps est primordial, c’est d’ailleurs le but de cet exercice qui peut paraître anodin mais qui ne l’est pas ! Dans un premier temps, asseyez-vous au sol et allongez vos jambes devant vous. Prenez une sangle de yoga ou même une serviette si vous n’êtes pas équipé et passez-la sous la plante de vos pieds. L’exercice se fait en deux temps, l’inspiration se fait en levant les bras au plafond et l’expiration lorsque vous commencez à descendre doucement en faisant pivoter vos hanches tout en amenant votre ventre au plus près des cuisses. Répetez le mouvement en tentant de descendre de plus en plus, n’oubliez pas de tenir la position de 30 secondes à 3 minutes !

2/ Étirement de la colonne

Cet exercice a pour but de vous faire allonger les muscles paradorsaux et travailler les muscles ischio-jambiers, les mollets et la plante des pieds. Pratiquez-le plutôt en fin de journée, après le travail idéalement. Assis au sol, les jambes écartées au-delà des hanches, baissez la tête et commencez à descendre en basculant les hanches. Votre respiration est calme et apaisée. En descendant, repliez le menton vers le cou. Faites glisser vos mains devant vous sur le sol. Lorsque vous sentez que vous étirez bien votre dos, revenez doucement à votre position de départ.

3/ Torsion vertébrale en position couchée et jambes croisées

Allongée sur le dos, les genoux fléchis et les pieds au sol comme au yoga, écartez les bras, paumes vers le bas. Les inspirations en phase de mouvement sont très impotantes ! Au sol, placez le genou droit sur le genou gauche, le pied droit ne touchant pas le sol. Faites pivoter les hanches vers la droite laissez tomber les genoux vers la gauche. Tournez ensuite la main droite de manière à placer la paume vers le haut et ramenez le bras droit vers le haut. Tenez la position au maximum trois minutes et n’oubliez pas l’autre côté !

A lire également

Découvrez les bienfaits de l’émulsion gel Percutalgin’Phyto

Mal de dos : comment faire pour l’éviter ?

Mal de dos : positions idéales au bureau

 

 

Faire du sport, est une de vos bonnes résolutions ? La reprise est dure et vous souffrez de courbatures ? Parfois, lorsque l’on force trop sur nos muscles, que l’on essaie un nouveau sport ou que l’on a pas fait d’exercices depuis longtemps, le lendemain nous avons de méchantes courbatures. Pas de panique, c’est très fréquent et heureusement anodin !

Les courbatures apparaissent après que vous ayez trop sollicité un ou plusieurs de vos muscles. En tirant sur ces muscles, vous les déformez et provoquez des microlésions des fibres musculaires. Votre corps fait bien les choses et tente de réparer tout cela en provoquant des réactions inflammatoires… Les courbatures apparaissent !

Voici 5 conseils simples et efficaces pour soulager les courbatures :

Restez actif : les courbatures disparaissent plus rapidement si vous mettez vos muscles en mouvement et que vous les assouplissez de manière régulière. Des sports comme le vélo, la marche à pied ou encore le stretching sont fortement recommandés !

Ne forcez pas trop : Vous avez des courbatures parce que vous avez été trop ambitieux et que vous en avez demandé trop à votre corps ! Ne forcez pas trop sur vos muscles lorsque vous vous remettez au sport afin de les laisser respirer.

Un bain chaud : c’est bien connu, la chaleur détend les muscles, ainsi, un bain chaud vous permettra à votre corps de se relâcher pour mieux repartir.

Un massage : Le massage permettra à vos muscles de se réchauffer et de se détendre. N’hésitez pas à appliquer l’émulsion-gel Percutalgin’Phyto sur la zone concernée !

Étirez-vous : Avant de les soulager vous avez même la possibilité de les éviter ! Si, si… il ne faut surtout pas oublier deux étapes importantes durant une activité sportive : échauffez-vous avant de débuter et étirez-vous après votre séance ! Votre corps vous remerciera à coup sûr…

A lire également :

Fatigue musculaire : le massage des pieds

Courbatures : les soulager efficacement

Sport : bien s’échauffer avant la séance

Vous cherchez à préparer vos muscles avant l’effort ? À relaxer vos corps ? L’émulsion gel Percutalgin’Phyto est faite pour vous !

Grâce à sa composition, l’émulsion Percutalgin’Phyto peut-être utilisée avant ou après un effort musculaire. Savez-vous pourquoi l’huile essentielle de clous de girofle vous fera du bien ?

Le clous de girofle est connut pour ses effets anti-inflammatoire et apaisant pour les muscles. C’est également un excellent anesthésiant local et un antiseptique.

Les rhumatismes, lumbagos et douleurs musculaires peuvent être soulagés par des massages à l’huile essentielle de clous de girofle.

Cette huile essentielle vous permettra de relaxer vos muscles avant un effort sportif. Elle est aussi réputée pour ses actions calmantes après un effort qu’il soit sportif ou non. Ceci explique, le fait que grâce à elle, l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pourra vous être bénéfique pour préparer votre corps et vous aidera à récupérer tout en douceur !

A lire également

Découvrez les deux autres huiles essentielles de l’émulsion Percutalgin’Phyto

Huile essentielle : les bienfaits de la myrte rouge

Huiles essentielles : tous leurs bienfaits

Vous cherchez à préparer vos muscles avant l’effort ? Relaxer votre corps après un effort sportif vous parait compliqué ? L’émulsion gel Percutalgin’Phyto est faite pour vous !

Effectivement, grâce à ses trois huiles essentielles, l’émulsion peut-être utilisée avant ou après un effort musculaire. Connaissez-vous l’huile essentielle de myrte rouge ? Celle-ci est connue pour un grand nombres de bienfaits !

Grâce à son application en massage, cette huile essentielle vous permettra de vous faire évacuer le stress engendrer par les soucis quotidiens… Elle est aussi réputée pour ses actions calmantes et relaxantes. Ceci explique, le fait que grâce à elle, l’émulsion gel Percutalgin’Phyto pourra vous être bénéfique pour préparer votre corps, mais aussi pour l’aider à récupérer après un effort sportif.

A lire également

Découvrez les deux autres huiles essentielles de l’émulsion Percutalgin’Phyto

Massage : est-ce vraiment efficace pour la récupération ?

Huiles essentielles : tous leurs bienfaits

Vous sentez votre corps fatigué ? Avez-vous déjà pensé à vous masser vous-même les pieds pour lutter contre la fatigue musculaire ?
Effectivement, le massage peut se pratiquer à n’importe quel moment, il vous permettra de détendre vos pieds et même votre corps entier en vous donnant un coup de vitalité ! Comment effectuer ce massage des pieds ? Installez-vous confortablement par terre avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto près de vous pour faciliter le massage.
Premier exercice : Après avoir mis votre pied droit sur le genou gauche tenez le entre les mains pour exercer une pression du talon jusqu’aux orteils. Garder la même position, mais cette fois inversez le sens de votre pression exercée par vos mains.
Deuxième exercice : Posez votre pied côté du genou. Tenez votre pied des deux mains, pouces et talons sur le pied et doigts enveloppant la plante. Étirez le dessus du pied en écartant les pouces sans bouger les doigts. Répétez l’exercice avec le second pied.
Troisième exercice : En tenant votre talon avec la mains gauche, prenez l’avant-pied avec votre autre main. Etirez la plante en tirant doucement l’avant-pied vers le haut.  Gardez la même position mais positionnez votre main droite sur l’avant du pied afin de le pousser délicatement vers le bas.
Quatrième exercice : Prenez votre pied de la main gauche au niveau de la voûte plantaire. Tenez le gros orteil avec votre autre main. Faites-le délicatement pivoter dans le sens des aiguilles d’une montre, puis en sens inverse. Répétez la manipulation sur chaque orteil par ordre décroissant. Recommencez l’enchaînement complet sur le pied gauche.
A lire également
Pourquoi avoir recours à l’ostéopathie ?
Huiles essentielles : tous leurs bienfaits
Sport : bien s’échauffer avant la séance

 

Article Femme Actuelle

Comment bien s’échauffer avant le sport ?

On a tendance à l’oublier, voire à se dire que ce n’est pas « si » important. Pourtant, avant une séance de sport, il est in-dis-pen-sable de passer par une phase d’échauffement : si l’on commence « à froid », les muscles et le système cardiovasculaire ne sont pas prêts à se donner au maximum et le risque de blessure musculaire est bien réel (claquage, tendinite, torticolis…).

Des chercheurs de la Canadian Society for Exercise Physiology (CSEP) viennent de publier une étude dans la revue spécialisée Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism. L’objectif ? Déterminer la meilleure manière de s’échauffer. Leurs travaux se basent sur plusieurs centaines d’études antérieures, qui ont observé les habitudes pré-compétition des sportifs de haut niveau. 

Voici donc « la » recette miracle pour bien s’échauffer : d’abord, un exercice cardio de faible intensité (trottiner sur place, par exemple). Voici donc « la » recette miracle pour bien s’échauffer : d’abord, un exercice cardio de faible intensité (trottiner sur place, par exemple). Ensuite, une série d’étirements statiques (gainage immobile, par exemple) qui ciblent les principaux groupes musculaires : fessiers, cuisses, ceinture abdominale, bras. Enfin, des étirements dynamiques et toniques : montées de genoux, squats, fentes. Au minimum, l’échauffement doit durer 15 minutes et jusqu’à 40 minutes si vous pratiquez dans des conditions difficiles (s’il fait froid, par exemple). Et à la fin de la séance, on n’oublie pas de s’étirer pour bien conclure !

Voir la vidéo du coach

A lire également

Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Sport : bien s’échauffer avant la séance

Sport : quand faut-il s’étirer ?

 

Article Top Santé

Sport : comment rester motivée ?

Le sport c’est bon pour la santé, essentiel pour garder la ligne, mais comment rester motivée quand on n’est pas accro aux activités physiques.

On démarre en douceur…

Comme le rappelle Christophe Ruelle, coach sportif, « soit on aime le sport et dans ce cas, pas de problème de motivation. Soit on sait que c’est bon pour la santé et on se force à en faire ».

Lire la suite

A lire également

Sport : bouger au travail

Effort sportif : que faire en hiver ?

Sport : 11 astuces pour devenir accro

 

Article Santé Magazine
Sport en hiver : quelles précautions prendre ?

Ce n’est pas parce que les températures chutent qu’il faut rester sous la couette ! On peut faire du sport à condition de bien s’équiper.

Il n’y a pas que le ski qui se pratique en extérieur en hiver. Même quand le mercure baisse, on peut continuer à faire de la marche, du vélo, de la randonnée… si l’on s’équipe de manière adéquate.

Quels vêtements porter pour le sport quand il fait froid ?

Il faut respecter la règle des trois couches : un sous-vêtement « qui colle à la peau” et qui absorbe l’humidité et la transpiration.

Lire la suite

A lire également

Sport : bouger au travail

Sport : le bon moment

Effort sportif : que faire en hiver ?

 

Article Le Parisien
Faire du sport derrière son bureau

Santé. De l’effort sportif en salle… de réunion ! Se muscler sans décoller de son siège à roulettes ? C’est possible ! Parole (et conseils) de coachs.

Appelons cela du sport en salle… de réunion. « Ce sont des exercices que la plupart des cadres peuvent pratiquer à leur bureau faute de temps pour faire plus », résume Thierry Bredel. Fondateur du site Personaltrainer.fr. Ce coach sportif a l’habitude d’entendre certains de ses clients débordés réclamer des exercices physiques compatibles avec l’open space.

Lire la suite

A lire également

Le sport, une source de bien-être

Sport : le bon moment

Remise en forme : comment s’y remettre ?

 

Article Ilo Sport
FAIRE DU SPORT POUR SE VIDER LA TÊTE

Le choc, la peur, le trop-plein d’informations, les pensées négatives, le stress et l’anxiété entraînent des tensions physiques. Si ces tensions ne sont pas évacuées, elles peuvent être à l’origine de troubles. Il est donc essentiel d’apprendre à se vider la tête, surtout en ces jours de deuil. Nos conseils pour vous y aider.

Taper dans la balle

Se défouler, c’est possible aussi en frappant de toutes ses forces dans une balle de tennis, en intérieur ou en extérieur, dans une balle de squash, ou dans un volant de badminton.

Lire la suite
A lire également
Effort sportif : que faire en hiver ?
Remise en forme : comment s’y remettre ?
Sport : programme de fitness

 

Article Santé Magazine
Sport : matin ou soir, quel est le meilleur moment ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte avant de choisir  l’heure la plus propice à l’activité physique.

Autant le dire tout de suite : il n’existe pas de moment idéal dans la journée pour s’entrainer. Faire du sport le matin présente la même quantité d’avantages et d’inconvénients que le soir.

A lire également

 

Article Runner’s World

Bien reprendre l’entraînement

Au moment de reprendre l’entraînement, il est souvent difficile de situer son niveau. Cette méthode simple est destinée à tous les coureurs.

Pour beaucoup d’entre nous, c’est une inconnue qui revient régulièrement au cours de la saison. Sur quelle base reprendre son entraînement ? Difficile de situer son niveau après une coupure subie ou volontaire. Si le test d’effort est encore la meilleure solution pour évaluer sa forme, il n’est pas toujours accessible. Restent donc les tests de terrain.

Lire la suite

A lire également

Remise en forme : comment s’y remettre ?

Sport : 11 astuces pour devenir accro

Sport : son effet positif sur notre santé

 

Article RTL

5 sports à pratiquer en extérieur pendant l’hiver

L’arrivée du froid n’est pas forcément un obstacle à la pratique d’un effort sportif en extérieur. À condition d’y être parfaitement préparé.

Le froid hivernal naissant rebuterait-il les athlètes en herbe à s’exercer dehors ? Il existe pourtant des activités sportives simples, praticables pendant la saison froide. Certains réflexes sont à prendre afin de mieux appréhender les basses températures et éviter le rhume.

La course à pied

« La course à pied se pratique qu’il fasse 40°C ou -10°C », explique Guillaume Pleissinger, coach sportif.

Lire la suite 

A lire également
Remise en forme : comment s’y remettre ?
Sport : 11 astuces pour devenir accro
Effort sportif : la clé d’une récupération réussie

 

Article Cosmopolitan

AÏE ! J’AI UNE CRAMPE, JE FAIS QUOI ?

Un effort sportif de trop, une petite carence en magnésium, et c’est le drame. Ça tire sur les muscles et la douleur bien désagréable de la crampe vous saisit une jambe ou un bras. Pas la peine d’arrêter le sport pour si peu, même si vous croyez avoir trouvé l’excuse parfaite. Apprenez plutôt à gérer la douleur et éviter d’avoir des crampes.

C’est quoi une crampe ?

Une crampe n’est rien de plus qu’une contraction musculaire brutale et soudaine.

Lire la suite

A lire également

Courbatures : les soulager efficacement

Douleurs musculaires : que sont les crampes nocturnes ?

Courbatures : comment récupérer en douceur ?

Article Pourquoi Docteur ?

Coupe du monde de rugby : les raisons de l’hécatombe de blessures

Depuis le début de la Coupe du Monde de rugby, 19 joueurs ont abandonné l’épreuve sur blessure. Des morphologies qui ont changé et une cadence de matchs infernale expliquent cela.

Certains la comparent à une boucherie, d’autres parlent plutôt d’une hécatombe de blessés. Ces mots forts ne sont pas ceux qui décrivent une scène de combat mais simplement la Coupe du monde de rugby 2015.

Lire la suite

A lire également

Courbatures : les soulager efficacement

Sport : bien s’échauffer avant la séance

Sport : quand faut-il s’étirer ?

 

Article France Tv Info

Que faire contre le mal de dos ?

En avoir plein le dos ! Lumbago, lombalgie, hernie discale, arthrose lombaire : les consultations pour ces maux ne cessent d’augmenter.

En France,  8 français sur 10 ont mal au dos. Un mal qui peut prendre de nombreuses formes. La douleur au quotidien est alors très invalidante. Que faire face à la douleur? Quels traitements? Quel médecin consulter? Quels sont les exercices à adopter au quotidien ?

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : positions idéales au bureau

Mal de dos : et si c’était le vélo

Mal de dos : comment identifier ses origines ?

 

Article Femme Actuelle

Comment se (re)mettre au sport ?

Pour perdre quelques kilos ou juste pour se sentir mieux dans sa peau, le sport est formidable. Mais, quand débute, il est parfois difficile de savoir par quoi commencer… On vous aide à (re)mettre le pied à l’étrier.

C’est prouvé : pour être en bonne santé, il faut faire du sport. Bon pour le cœur, les os, le système immunitaire, c’est aussi un excellent moyen de retrouver une jolie silhouette, de garder le moral au quotidien et d’avoir la pêche en toutes circonstances, même en hiver. Bref, hors de question de s’en priver! 

Lire la suite
 
A lire également

 

Article Terra Femina

Mal de dos : quelle position adopter au bureau ?

Lorsque vous êtes au travail, il vous arrive régulièrement de ressentir des tensions dans les cervicales ? C’est peut-être parce que vous n’adoptez pas la bonne position devant votre bureau. Karl Rivoal, préparateur physique chez Private Coach, vous indique quelques exercices simples pour réduire les douleurs au niveau du cou.

A la fin d’une journée de travail, il vous arrive d’avoir régulièrement mal au cou et aux cervicales ? C’est sans doute que votre position devant votre écran d’ordinateur n’est pas adéquate, affirme Karl Rivoal, préparateur physique chez Private Coach.

Lire la suite 

A lire également

Mal de dos : et si c’était le vélo ?
Mal de dos : s’en débarrasser facilement
Mal de dos : 4 points pour le comprendre

 

Article Quelle Santé

Soulagez efficacement vos courbatures

Sportif du dimanche ou professionnel, les courbatures nous concernent tous ! Afin d’éviter ces sensations désagréables du lendemain, il existe des solutions saines et facilement applicables.

Avant propos : Quelle que soit la solution que vous choisirez, sachez que la chaleur vous sera sûrement bénéfique !

Le sport

Si vous ressentez seulement de légères sensations de courbatures, il peut être utile de détendre vos muscles en restant en mouvement. Optez par exemple pour une marche, marche rapide, ou bien le vélo. Le tout est de ne pas forcer sur vos muscles douloureux.

Lire la suite
 
A lire également
 
Effort sport : comment gérer la fatigue musculaire ? 

Courbatures : comment récupérer en douceur 

Les idées reçues sur le sport

 

 

Article Medisite

ARTHROSE DU GENOU : LES SPORTS À ÉVITER

Lorsque l’arthrose touche le genou, les douleurs qui l’accompagnent compliquent parfois la pratique d’une activité physique. Zoom sur les sports à éviter en cas d’arthrose du genou.

Arthrose du genou, une affection fréquente

L’arthrose du genou, également appelée gonarthrose, fait partie des formes d’arthrose les plus répandues. Si cette affection se caractérise essentiellement par une douleur persistante, elle peut aussi s’accompagner d’une sensation de raideur et d’une inflammation.

Lire la suite

A lire également

Sport : son effet positif sur notre santé

Sport : les erreurs de la course à pied

Sport : quelle distance courir ?

 

Article Top Santé

Sport : les astuces pour devenir accro

La motivation pour le sport peut fléchir si vous ne prenez pas quelques bonnes habitudes. Voici quelques conseils pour devenir une sportive invétérée.

Un objectif

Un des secrets de l’endurance et de la motivation est de se fixer des objectifs. Cela peut être : perdre des kilos en trop, se tonifier ou relever un challenge sportif comme un triathlon.

Un programme sportif

Vous avez l’objectif, reste à tout mettre en œuvre pour parvenir à ce résultat. Remplir un planning quotidien ou sur la semaine avec les heures et séances d’entraînement vous permet de vous organiser et de suivre vos progrès pas à pas. En cas de coup de mou, regarder ce que vous avez accompli vous aidera à retrouver l’énergie et l’entrain pour continuer sur votre lancée.

Lire la suite

A lire également

Sport : son effet positif sur notre santé

Sport : les erreurs de la course à pied

Sport : quelle distance courir ?

Article Boursorama

Comment bien s’échauffer avant une séance de sport ?

Si le sport peut vous rendre plus intelligent, il permet surtout de se forger un corps d’athlète. Comme une séance efficace passe en premier lieu par un échauffement adéquat, découvrez vite nos astuces pour vous préparer à une routine sportive qui vous garantira un ventre sans poignées d’amour.

Pourquoi s’échauffer ?

Commencer une séance sportive à froid est une très mauvaise idée, c’est un fait. L’échauffement permet comme son nom l’indique de chauffer votre corps.

Lire la suite

A lire également

Sport : son effet positif sur notre santé

Sport : les erreurs de la course à pied

Sport : quelle distance courir ?

 

 

Article Top Santé

15 minutes de sport par jour auraient un effet positif sur la santé

Pratiquer une activité sportive même modérément aurait des effets positifs sur la santé, selon les résultats d’une étude présentée à EuroPRevent 2015 (Congrès de cardiologie).

30 minutes d’activité physique quotidienne, ou 150 minutes hebdomadaires, réduirait de 30% le risque moyen de décès prématurés. Et ce quel que soit l’exercice pratiqué. Et, 75 minutes par semaine ou 15 minutes par jour permettait une réduction significative de la mortalité de 22% chez les personnes âgées.

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : et si c’était le vélo ?

Sport : programmes de fitness

Sport : quelle distance courir ?

Article Santé Magazine

Comment se préparer à son premier triathlon

Enchaîner de la natation, du vélo et de la course à pied en quelques heures demande des efforts et une endurance qui se travaillent longtemps en avance.

La rentrée approche et le temps des challenges sportifs est arrivé. Certaines personnes aiment se fixer des objectifs qui les motivent pour faire de l’exercice toute l’année. Et si cette fois, au lieu de vous inscrire au semi, vous tentiez l’aventure du triathlon ?

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : et si c’était le vélo ?

Sport : programmes de fitness

Sport : quelle distance courir ?

Article La Depeche

Sciatique : un symptôme d’arthrose lombaire ?

Vous ressentez une douleur aigüe qui part de la fesse et descend le long de la jambe ? C’est sûrement une sciatique. Votre nerf sciatique est comprimé, et émet des signaux de douleur. En général, la sciatique est chronique. Elle peut être causée par une arthrose lombaire.

Arthrose lombaire et sciatique : facteurs de risques

L’arthrose lombaire est assez courante. Les cartilages des articulations des vertèbres lombaires situées en bas du dos s’usent, ce qui entraîne des douleurs et diminue la fluidité des mouvements.

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : et si c’était le vélo ?

Sport : programmes de fitness

Sport : quelle distance courir ?

 

Article Santé Magazine

Course à pied : les erreurs de débutant à ne pas commettre

Prêt à vous lancer dans la course à pied ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour débuter dans ce sport et atteindre ses objectifs sans se blesser.

L’été est la saison idéale pour commencer un programme de course à pied. Le soleil est au rendez-vous et il ne vous reste plus qu’à lacer vos chaussures avant de vous lancer. Mais le site américain Health préfère vous suggérer quelques conseils pour vous éviter de commettre les mêmes erreurs dont d’autres débutants ont payé les frais avant vous.

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : et si c’était le vélo ?

Sport : programmes de fitness

Sport : quelle distance courir ?

 

Article Le Pape

Mal de dos et cyclisme : stop aux idées reçues

Le point sur les différentes pathologies dorsales et leurs liens supposés avec la pratique du cyclisme.

La position « courbée » sur la machine a longtemps faire craindre une éventuelle responsabilité de la pratique régulière du cyclisme face à un dos rond pathologique chez un pratiquant.
Une meilleure connaissance des différentes composantes anatomiques du rachis a permis de bouter cette idée et de constater que si certains souffrent de leurs cervicales, un nombre plus important d’autres traitent leurs lombalgies par la pratique régulière du vélo.

Lire la suiteA lire également

Sport : programmes de fitness

Sport : réussir à s’entrainer pendant l’été

Sport : quand faut-il s’étirer ?

Article L’Express

Six programmes de fitness pour se muscler rapidement

Affiner sa silhouette en quelques semaines, c’est la promesse de méthodes de fitness à domicile telles que le 30 Day Squat Challenge ou le Top Body Challenge de Sonia Tlev. Que valent ces entraînements? Verdict.

Avant de se lancer

Ludiques, les programmes de fitness peuvent globalement donner de bons résultats. Mais ils sont davantage accessibles aux sportives ou aux personnes qui connaissent déjà les mouvements et/ou les placements. Ils sont déconseillés en cas de surpoids important ou d’obésité. En cas de doute avant de se lancer dans ce genre de programme, il est recommandé de demander l’avis du médecin traitant.

Après ces programmes, il est important de continuer à s’exercer. Sans cela, on risque « des effets yoyo semblables à ceux qu’engendrent les régimes », avertit le Dr Hélène Gaumerais, médecin du sport aux Thermes marins de Saint-Malo.

Lire la suite

A lire également

Sport : réussir à s’entrainer pendant l’été

Sport : quelle distance parcourir ?

Sport : quand faut-il s’étirer ?

 

Article Le Populaire

Pour tourner le dos au mal du siècle

Mal du siècle, qui affecterait 80 % de la population, le mal de dos n’est pas une fatalité. Sa santé rayonnante parlant pour lui, Lucien Haddou, kinésithérapeute au parcours complet, évoque la façon de tourner le dos à un cortège de douleurs. cortège

Après la chaise, la selle (de vélo) et de mauvais penchants entrent dans son collimateur. Comme il fustige la position assise – source insensible de complications – le vétéran de la rééducation et de l’univers sportif pointe un doigt accusateur sur l’une des plaies de la vie moderne.

« À tout blocage mécanique,

un traitement mécanique… »

« Ce que l’on nomme le mal du siècle tient justement à ce que l’ère moderne néglige la vérité incontournable de la station debout, précise-t-il d’entrée. Les anciens se déplaçaient principalement en marchant.

Lire la suite

A lire également

Sport : réussir à s’entrainer pendant l’été

Mal de dos : le point sur les différentes causes

Mal de dos : 4 points pour le comprendre 

Article Boursorama Life Style

Comment faire du sport quand il fait très chaud ?

Une vague de chaleur spectaculaire s’apprête à envahir la France, avec des températures qui pourraient dépasser la barre des 40 degrés dans le Sud-Ouest du pays. Mais ce n’est pas une raison pour se laisser abattre et rester affalé toute la journée dans son canapé.

Pour les accros au sport qui s’inquiètent déjà de ne pas pouvoir chausser leurs baskets le temps de cet épisode caniculaire, comme pour tous ceux qui voudraient perdre quelques kilos avant les vacances d’été, sachez qu’il reste possible de s’entraîner en cas de grosse chaleur. Mais pas n’importe comment, car cela présente des risques ! C’est pourquoi nous vous avons concocté ces quelques conseils à ne pas prendre à la légère.

Lire la suite

A lire également

Sport : quelle distance courir ?

Sport : quand faut-il s’étirer ?

Effort sportif : comment bien s’échauffer ?

 

Article l’Équipe

3 DISTANCES, 3 SÉANCES

Entre terminer et performer, il y a un fossé ! Oui, vous pouvez boucler votre premier 10 km sans pour autant vous entraîner H24. Focus sur trois distances et ordonnance de conseils pour prendre plaisir et finir.

5 km : le grand saut

C’est souvent sur ce genre de course que vous enfilez votre premier dossard, voire de nouvelles chaussures de running. C’est le style de course où vous êtes embarqué(e) par une bande de collègues. Inscription faite, l’essentiel est d’organiser votre semaine autour de 3 fois 1 heure d’entraînement. Bien évidemment, vous n’allez pas cavaler 60 minutes non-stop. Le but est de vous préparer physiquement et moralement.
Le protocole ? Marcher.

Lire la suite

A lire également

Sport : quand faut-il s’étirer ?

Effort sportif : comment bien s’échauffer ?

Effort sportif : comment gérer la fatigue musculaire ?

 

 

Article Santé Magazine

Mal de dos : des causes multiples

Légère ou intense, persistante ou passagère, violente, lancinante, insoutenable…, les douleurs dorsales agissent comme une alarme pour signifier que quelque chose d’anormal se produit dans l’organisme.

Que la douleur siège dans le bas du dos (lombalgie), dans le cou (cervicalgie) ou plus rarement dans le milieu du dos (dorsalgie), le mécanisme est identique. À l’origine, il y a le plus souvent une lésion anatomique du disque intervertébral, type déchirure ou dégénérescence, provoquée ou aggravée par le port de charges trop lourdes ou la répétition de gestes.

Les mécanismes de la douleur

La partie postérieure du disque intervertébral peut être endommagée et cette lésion stimule des petits nerfs qui propagent les influx douloureux vers les muscles, les ligaments et les nerfs. Les douleurs du cou peuvent ainsi irradier jusque dans l’épaule, le coude, la main ou encore les omoplates, et un trouble lombaire provoquer des douleurs dans les mollets.

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : 4 points pour le comprendre

Mal de dos : quand l’ostéopathie peut-être efficace ?

Mal de dos : est-il d’origine inflammatoire ?

 

Article Pourquoi docteur ?

Mal de dos (lombalgie)

Qu’est-ce la lombalgie ?

Le mal de dos (encore appelé dorsalgie ou lombalgie) est l’une des principales causes de consultation médicale. Le lumbago (ou lombalgie aiguë) se manifeste par des douleurs subites et violentes dans le bas du dos (tour de reins) à la suite d’un geste un peu brusque ou lorsqu’on a soulevé une charge lourde.

Définies comme persistant plus de trois mois en dépit d’un traitement adapté, les lombalgies chroniques diminuent la qualité de vie et favorisent la désinsertion socioprofessionnelle de ceux qui en souffrent. Elles touchent 10 % des patients atteints d’un premier épisode de lombalgie aiguë.

Quelles sont les causes du mal de dos ?

Un travail physique éprouvant est susceptible de surcharger le dos et d’entraîner des troubles, mais la sédentarité et le stress constituent également deux causes fréquentes des problèmes de dos.

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : quand l’ostéopathie peut-être efficace ?

Mal de dos : et si c’était une hernie discale ?

Mal de dos : est-il d’origine inflammatoire ?

 

Article Runner’s World

Se faire masser pour mieux récupérer, est-ce vraiment efficace ?

Beaucoup d’athlètes ont l’habitude de se faire masser pour mieux récupérer après un effort. Mais est-ce vraiment efficace ? Nous faisons le point.

Si les kinésithérapeutes et autres spécialistes de la récupération font souvent partie du staff des champions, c’est pour de bonnes raisons. Certains marathoniens que l’on voit passer la ligne en boitant et perclus de crampes vous en parleront. S’octroyer quelques minutes de détente pour un vrai massage permet de récupérer plus vite. « Les massages après l’effort sont les plus intéressants en termes de bénéfices », approuve Fabrice Roos, kinésithérapeute du sport et traileur de bon niveau. « Bien réalisé, le massage améliore le retour veineux et permet de lever les points de contractures musculaires, avec pour conséquence une récupération plus rapide. » Les effets d’un massage tonique après la course vont non seulement réduire les tensions musculaires, mais ils vont également améliorer l’amplitude articulaire et surtout (et c’est sans doute le plus important) « apporter un vrai sentiment de détente après l’effort intense ».

Pourquoi se faire masser ?

Il y a deux « moments principaux » pour se masser (ou se faire masser) : avant et après l’effort. Effectuer un massage avant de se lancer dans un exercice intensif est possible et même recommandé. « Mais attention, le massage ne remplacera jamais l’échauffement, il s’agit seulement d’une action très superficielle », explique notre kinésithérapeute, car on ne mobilise pas toutes les fibres musculaires.

Lire la suite

A lire également

Sport : quand faut-il s’étirer ?

Huiles essentielles : tous leurs bienfaits

Effort sportif : comment bien s’échauffer ?

 

Article Men Square

Fitness : Quand faire des étirements ?

Nombreux sont les sportifs qui s’étirent avant ou après leur séance de sport. Il suffit d’aller faire un tour dans un parc ensoleillé pour voir beaucoup de personnes s’exercer à cette pratique. Mais les étirements sont-ils vraiment nécessaires, que ce soit avant ou après une activité physique ?

Jamais après la musculation

Première chose à savoir : il ne faut jamais s’étirer après une séance de musculation. Car quand on fait de la musculation, on créé des micro-lésions. L’organisme va alors générer des agrégats pour les cicatriser. C’est de cette manière que se développe la masse musculaire. En vous étirant, vous allez accentuer ces lésions et vous déchirer le muscle. Cela va donc avoir l’effet contraire. Le mieux est ainsi de les faire une ou deux semaines après.

Mais attention, c’est une erreur de croire que les étirements freinent l’arrivée des courbatures. Des étirements légers à la suite d’une séance de sport moins épuisante peuvent être intéressants. Ils sont ainsi déstressants et rallongent votre muscle qui a pris un mauvais pli lors d’une position tendant à le raccourcir, néfaste à long terme.

Lire la suite

A lire également

Santé : des causes de mal de dos insoupçonnées

Effort sportif : comment bien s’échauffer ?

Effort sportif : quelle distance vous conviendra le mieux ? 

 

 

Article Medisite
Mal de dos : 6 causes auxquelles on ne pense pas

Vous avez mal au dos souvent ou ponctuellement mais sans savoir vraiment pourquoi. C’est normal, il existe plusieurs causes possibles, dont certaines totalement méconnues. Découverte de ce problème de santé touchant beaucoup d’entre nous.

Vous avez mal au dos parce que vous êtes grand

Etre très grand peut favoriser le mal de dos. Pourquoi ? « Lorsque les sujets de très grande taille se penchent en avant, les bras de levier sont plus importants, notamment au niveau des disques intervertébraux. Ces personnes peuvent alors souffrir de lombalgies et de contractures musculaires dans le dos » répond le Dr Gilles Mondoloni, ostéopathe et acupuncteur dans son livre Stop au mal de dos*.

Vous avez mal au dos parce que vous avez un problème de pied

Aussi étonnant que celui puisse paraître, on peut avoir mal au dos à cause d’un problème de pied. Comme l’explique le Dr Gilles Mondoloni, le corps met en jeu de nombreux capteurs pour nous garantir une posture équilibrée. Ces capteurs sont notamment présents au niveau des pieds.

Lire la suiteA lire égalementMal de dos : Quand l’ostéopathie peut-être efficace ?
Mal de dos : Est-il d’origine inflammatoire ?Mal de dos : Pourquoi la douleur est souvent en bas ?

 

Article Femina

Sport : à chaque bobo, son huile essentielle

Crampes, courbatures, contusions… L’activité physique met parfois notre corps à rude épreuve. Ouf ! Quelques gouttes magiques et c’est reparti !

Les huiles essentielles réconfortent les sportifs

L’hélichryse italienne contre les contusions

Que vous soyez une habituée des chutes ou une adepte des sports de combat, cette huile essentielle est la bonne fée !

Ses bienfaits : Formidable fluidifiant sanguin, l’hélichryse italienne facilite la résorption des hématomes. Antalgique, elle soulage les douleurs dues aux chocs. Enfin, appliquée sur une écorchure et son pourtour, elle accélère la cicatrisation !

Comment l’utiliser ? Versez 1 goutte pure de ce précieux remède sur la zone concernée dans les 2 ou 3 heures qui suivent le choc et faites-la doucement pénétrer par de légers mouvements circulaires. Inutile de répéter, une fois suffit !

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : et si c’était une hernie discale ?

Muscles : comment fonctionne notre corps ?

Pourquoi avoir recours à l’ostéopathie ?

Article Top Santé

Ostéopathie : quand faut-il consulter ?

Un nerf coincé, un os déplacé, une articulation enflammée, sont d’excellentes raisons de consulter un ostéopathe. On vous explique en quoi consistent ses manipulations.

La maladie et la douleur, pour l’ostéopathe, sont dues à une restriction de la mobilité des tissus. Comme « la structure gouverne la fonction », une perte de mobilité a des répercussions sur le bon fonctionnement de l’organe. « En ostéopathie, on ne parle pas de choses déplacées, mais plutôt bloquées, explique Catherine Rod de Verchère, ostéopathe. Ces blocages peuvent être dus à une entorse, un choc plus ou moins récent (un coup du lapin, par exemple), une mauvaise posture au quotidien, la sédentarité ou au contraire un exercice physique intense, mais peuvent aussi remonter à beaucoup plus loin, comme les circonstances de sa naissance. » Les manipulations de l’ostéopathe ont donc pour objectif de rétablir la mobilité et la qualité de tous les types de tissus (os, articulations, muscles, viscères…) afin de retrouver un fonctionnement optimal.

Si, pour le patient, tous les gestes de l’ostéopathe tendent à se ressembler, ils sont pourtant spécifiques et constituent un vaste répertoire d’action : massages, manœuvre de décollement, pompage des réservoirs veineux, étirements…

Lire la suite 

A lire également

Mal de dos : Et si c’était une hernie discale ?

Mal de dos : Est-il d’origine inflammatoire ?

Mal de dos : Pourquoi la douleur est souvent en bas ?

 

 

Article Femme Actuelle

Et si c’était une hernie discale ?

Depuis quelque temps, vous ressentez une intense douleur au niveau des lombaires… La hernie discale est une pathologie relativement fréquente. Elle survient lorsqu’un disque intervertébral se détériore suffisamment pour sortir de sa position normale. Comment reconnaître une hernie discale ? De quelle manière la soulage-t-on ? Existe-t-il des moyens pour éviter qu’elle ne survienne ?

Hernie discale : qu’est-ce que c’est ?

Notre colonne vertébrale compte 24 vertèbres qui sont espacées entre elles par un disque intervertébral. Constitués d’une structure fibreuse dans laquelle est contenu un noyau gélatineux, ces disques assurent un rôle d’amortisseurs des chocs subis par la colonne vertébrale et facilitent également sa mobilité. 
Une hernie discale se forme lorsque l’un de ses disques se rompt et laisse une partie de son noyau sortir de son emplacement naturel. On parle alors de saillie. En règle générale, les hernies discales se produisent au niveau des vertèbres lombaires, c’est-à-dire dans le bas du dos. Mais elle peut survenir à n’importe quel endroit de la colonne vertébrale.

Lire la suite

A lire également
Mal de dos : Est-il d’origine inflammatoire ?
Mal de dos : Pourquoi la douleur est souvent en bas ?
Hernie discale : Quel rapport avec le pincement discal ?

 

Article Terra Femina

Échauffement : comment s’échauffer efficacement avant le sport ?

Si certains négligent cette préparation, il est indispensable de s’échauffer avant de pratiquer un exercice physique pour éviter de se blesser. Voici quelques recommandations à suivre pour préparer votre organisme à l’effort.Sur le même thème

Quel que soit le sport que vous pratiquez, il est essentiel que vous consacriez quelques minutes à vous échauffer avant de commencer afin de préparer votre corps, vos articulations, vos muscles et votre rythme cardiaque. Vous ne savez pas comment vous échauffer efficacement ? Suivez le guide.

1/ Procédez par étapes

Le principal objectif de l’échauffement est d’augmenter la température corporelle car le corps n’est pas dans une bonne disposition pour effectuer des exercices physiques quand il est « à froid » : les articulations sont rouillées, les muscles sont raides et la respiration lente. Il faut donc faire un tour de chauffe pour que la température du corps monte progressivement et que les muscles s’assouplissent.

Lire la suite

A lire également

Effort sportif : quelle distance vous conviendra le mieux ?

Effort sportif : comment gérer la fatigue musculaire ?

Effort sportif : comment combattre le froid ?

 

Article Sciences et Avenir

TEST. Votre mal de dos est-il d’origine inflammatoire ?

Une campagne intitulée « Ne lui tournez pas le dos » vient d’être lancée afin de sensibiliser le grand public au mal de dos de nature inflammatoire.

1 personne sur 5 vit avec un mal de dos depuis au moins 3 mois. Dans la plupart des cas, la douleur est dite mécanique (due à une hernie discale, une arthrose, ou encore un pincement discal) et est souvent causée par le port de charges lourdes, par l’intensité de certains efforts physiques ou par des traumatismes sportifs. Ces facteurs peuvent endommager les vertèbres, disques, capsules, ligaments, ou muscles de la colonne vertébrale.

1 patient sur 20 souffre d’un mal de dos d’origine inflammatoire

AUTO-IMMUNE. Mais pour environ 1 patient sur 20 la douleur est d’origine inflammatoire. Bien que le cancer et l’infection de la colonne vertébrale puissent conduire à un mal de dos inflammatoire chronique, le mal de dos inflammatoire est généralement causé par des maladies auto-immunes.

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : pourquoi la douleur est souvent en bas ?

Mal de dos : comment identifier son origine ?

Mal de dos : quels sont les comportements à risques ?

Article Runner’s World

Pour quelle distance êtes-vous fait ? Faites-le test !

Réfléchissez bien à votre entraînement habituel ainsi qu’à vos habitudes de course et trouvez quelle distance vous apportera le maximum de satisfaction et de réussite.

1 – Combien d’heures par semaine courez-vous à l’entraînement ?

  • A – De 2 à 3 heures.
  • B – De 4 à 5 heures.
  • C – 6 heures ou plus.

2 – Comment décririez-vous l’entraînement idéal ?

  • A – Il me procure une montée d’adrénaline et un sentiment de force, c’est comme si je passais à la vitesse supérieure.
  • B – C’est courir juste, au bon rythme, utiliser tout son potentiel, ne pas reculer devant l’effort à fournir, mais ne pas pousser au point de perdre haleine.
  • C – C’est comme une méditation, on peut se laisser porter par ses pas, se laisser absorber par ses pensées ou profiter des paysages ou d’une conversation.
Lire la suite
A lire également
Effort sportif : Comment gérer la douleur musculaire ?
Crampes : Comment s’en débarrasser en  plein footing ?
Remise en forme : Comment se remettre des fêtes ?

 

Article Medisite

Que faire en cas de fatigue musculaire ?

Victime de fatigue ? De raideurs ? De douleurs après un effort sportif ? Découvrez comment lutter efficacement contre la fatigue musculaire. Des solutions simples et qui marchent !

Le massage des muscles pour lutter contre la fatigue musculaire

Une des solutions les plus simples, et sûrement les plus agréables, pour soulager un muscle endolori est le massage. Selon l’endroit où la fatigue musculaire se fait ressentir, vous pouvez vous masser vous-même ou faire appel à un tiers. Grâce aux effets de la pression et de la chaleur, les toxines présentes dans les tissus sont évacuées et la circulation sanguine est augmentée. En plus de ses vertus curatives, le massage est relaxant et a de grands bienfaits psychologiques.

Vaincre la fatigue musculaire grâce à la chaleur

La chaleur permet elle aussi de soulager efficacement les muscles lorsqu’ils sont fatigués ou endoloris. Celle-ci favorise la circulation sanguine et apporte de l’oxygène et des nutriments aux muscles afin qu’ils récupèrent plus rapidement. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des patchs ou encore un baume chauffant. Si vous souhaitez opter pour une solution plus simple, un sèche-cheveux, une bonne douche chaude ou une bouillotte suffiront.

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : Pourquoi la douleur est souvent en bas ?

Muscles : Comment fonctionne notre corps ?

Remise en forme : Comment se remettre des fêtes ?

 

 

Article L’Express

Comment faire disparaître une crampe en pleine course?

Alors que vous n’êtes qu’à la moitié de votre marathon, des crampes commencent à vous faire souffrir. Hors de question d’abandonner. Voici les moyens de vous en débarrasser.

Boire, la solution la plus efficace

Une crampe en pleine course et c’est votre temps à l’arrivée qui risque d’en pâtir. Pour tenter de faire passer cette contracture, la meilleure solution est de boire beaucoup. C’est dans ces moments-là qu’un sac à dos disposant d’une poche dans laquelle vous pouvez mettre de l’eau prend toute son utilité. Une pipette permet ensuite d’aspirer le liquide tout en courant, sans avoir besoin de vous arrêter. En cas de crampe, n’hésitez pas à boire plusieurs grandes gorgées. Si vous avez régulièrement des crampes lors de vos courses, n’hésitez pas à ajouter du sel dans l’eau. Certes, le goût est mauvais, mais l’apport en sel permet de faire passer les crampes plus rapidement.

Diminuez la cadence

En plus de vous hydrater plus que d’habitude, pensez à ralentir votre rythme de course dès que vous sentez arriver une crampe. N’essayez pas de garder une cadence intensive jusqu’à ce que la douleur vous force à vous arrêter. Pensez également à augmenter progressivement votre foulée lors de votre course.

Lire la suite

A lire également

Douleurs musculaires : Que sont les crampes nocturnes ?
Running : Comment éviter de se blesser quand on débute ?
Effort sportif : Comment combattre le froid ?

 

Article Medisite

Mal en bas du dos : pourquoi ?

Touchant 60 à 90 % des personnes au moins une fois dans leur vie, les douleurs dans le bas du dos, aussi appelées « lombalgies » ou « tours de reins », peuvent s’avérer extrêmement handicapantes. Pouvant survenir à n’importe quel moment, elles sont dues à des facteurs allant du simple faux mouvement à la maladie osseuse. Focus sur les raisons de votre mal en bas du dos.

Le bas du dos : une région particulièrement sensible

La région lombaire située dans le bas du dos est composée d’éléments fragiles : disques intervertébraux, muscles et ligaments. Une maladie ou une blessure qui touche l’une de ces parties du corps peut alors entraîner de fortes douleurs. Certains facteurs comme une mauvaise posture, des muscles faibles dans le bas du dos et l’abdomen ainsi qu’un surpoids favorisent quant à eux la lombalgie.

Le mal en bas du dos à cause de l’effort et de l’usure

Les lombalgies peuvent se déclarer à la suite d’un effort trop intense ou inhabituel : après une séance sportive particulièrement musclée, après avoir porté une charge très lourde…

 Lire la suite

A lire également

Mal de dos : comment identifier son origine ?

Mal de dos : quels sont les comportements à risques ?

Mal de dos : et si c’était les textos ?

Article Allo Docteurs
Existe-t-il un lien entre pincement discal et hernie discale ?Je souffre d’un important pincement dans l’espace intervertébral L4-L5-S1. Y a-t-il un rapport avec une hernie ?
Les réponses avec le Pr Christian Mazel, chirurgien orthopédiste : »Le pincement signifie que le disque a perdu sa hauteur. Si le disque a perdu sa hauteur, il s’agit donc d’un phénomène relativement ancien de dégénérescence et de déshydratation du disque. Il est possible qu’il y ait eu une hernie discale avant.
« L’arthrose, c’est la conséquence. Lorsque le disque se pince, les plateaux vertébraux viennent se mettre au contact l’un de l’autre. On a à ce moment-là des becs de perroquet qui vont pousser, et on a un mécanisme arthrosique.
« Le problème décrit est typiquement quelque chose de dégénératif. Même si plus jeune, il a eu la possibilité d’avoir des hernies discales, qui sont la conséquence ou le démarrage du processus.

Lire la suite
A lire également
Mal de dos : comment identifier son origine ?

Mal de dos : quels sont les comportements à risques ?

Le torticolis en trois questions

 

Article Le Pape-Info

Douleurs musculaires : Que sont les crampes nocturnes ?

Les crampes survenant la nuit surprennent très douloureusement les sportifs. Il est alors souvent possible de faire une relation entre une compétition difficile et un manque d’hydratation. Des erreurs nutritionnelles qu’il est assez souvent possibles de corriger. Mais, parfois, les causes ne sont pas aussi évidentes. Dans ce cas, quelles sont les orientations à prendre ? Les réponses de notre médecin.

Qu’est-ce qu’une crampe ? La réponse médicale : une contraction involontaire, passagère et douloureuse, visible et palpable d’un muscle ou d’un groupe musculaire.

Lire la suite

A lire également

Crampes : comment s’en débarrasser ?

Crampes musculaires, mal de dos : nos idées reçues

Contracture : fiche pratique

 

Article La Depeche

Mal de dos : savoir identifier l’origine

Les adultes souffrant de mal de dos chronique éprouvent des difficultés à en identifier l’origine et la nature. S’agit-il d’une douleur inflammatoire ou mécanique ? Selon une enquête européenne, ils sont en tout cas 60% à reconnaître qu’un mal de dos peut être le signe d’une maladie sous-jacente.

« Derrière un mal de dos chronique qui touche une grande majorité de Français, peuvent se cacher de nombreuses pathologies », explique le Dr Laurent Grange, rhumatologue au CHU de Grenoble. « Cela dépend de la typologie et de la nature de la douleur qui va permettre d’orienter vers des maladies mécaniques ou inflammatoires qui nécessiteront des traitements différents ».

Aujourd’hui en France, une personne sur cinq vit avec un mal de dos dont la durée est de plus de trois mois. Les spécialistes considèrent dans ce cas qu’il s’agit d’un mal de dos chronique. D’origine inflammatoire, il « touche notamment les hommes jeunes, en activité professionnelle.

Lire la suite


Article Runner’s World

Comment éviter les blessures quand on débute ?

Vous voulez vous lancer dans le running ou vous venez juste de débuter ? Parfait ! Mais suivez les conseils Runner’s World pour éviter les blessures.

Commencer à courir­ ? Bien sûr ­! Mais cela est-il forcément synonyme de douleur­ ? Pour certains coureurs, oui ­! « Si je n’ai pas de courbatures le lendemain de mon entraînement, c’est que je ne me suis pas donné à fond », claironne Stéphane, qui a débuté la course il y a deux mois. Pourtant, on peut courir sans souffrir… tout du moins après l’entraînement. Car dans la majorité des cas de bobos ou de blessures, le problème est plus souvent consécutif à un entraînement mal conduit et pas assez progressif.

« L’avènement du trail avec des stars telles que Kilian Jornet ou de nouvelles têtes comme Xavier Thévenard incite de plus en plus de personnes à se mettre à la course à pied, explique le docteur David Popesco, médecin du sport et coureur lui-même. Courir semble facile, mais bien courir est plus compliqué. Les débutants ont effectivement plus de risques de se faire mal­ ! » Pourquoi­ ? Plusieurs raisons à cela.

Lire la suite

A lire également
Effort sportif : comment combattre le froid ?
Comment courir sans se blesser ?
Remise en forme : les capteurs de suivi sont-ils efficaces ?
 

Article Le Point

Comment fonctionnent nos muscles

Petit ou grand, chaque muscle strié est composé de faisceaux de fibres. La force dépend de leur nombre… et de leur entraînement à l’effort.

Les 600 muscles volontaires (à la différence du coeur, par exemple, dont les contractions se font automatiquement) permettent tous les mouvements du corps. Ces muscles sont également appelés « striés squelettiques » en raison de la disposition des fibres qui les composent. Le raccourcissement de chacune de ces fibres conduit à la diminution de la longueur des muscles et donc à l’expression d’une force sur des tendons qui, eux-mêmes, tirent sur les os. L’ensemble constitue une mécanique complexe, à l’oeuvre dans tous nos actes du quotidien, sans qu’on en ait en général la moindre conscience.

Ces muscles représentent le quart du poids du corps en moyenne, mais parfois beaucoup plus chez les sportifs de haut niveau.

La vidéo produite par Canopé Inserm, Universcience, MGEN et Educagri propose un voyage à la découverte des fibres musculaires et de leurs étonnantes capacités.

 Voir la vidéo

A lire également

Le torticolis en trois questions

Entorses : comment y remédier ?

Comment muscler son fessier ?

 

Article Pourquoi Docteur ?

Mal de dos : les comportements à risques recensés

Des chercheurs ont identifié les facteurs physiques et psychosociaux qui augmentent les risques de souffrir de maux de dos.

Le mal de dos n’est pas une fatalité. Il suffirait même de gommer certaines habitudes de vie pour s’en débarrasser, à en croire une étude publiée dans Arthritis Care & Research, la revue du Collège Américain de Rhumatologie.

Les auteurs de cette étude se sont en effet penchés sur les facteurs physiques et psychosociaux associés aux lombalgies – un mal qui touche près de 10% de la population mondiale, selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), soit davantage que la malaria, le diabète ou encore le cancer du poumon.

Près d’un millier de personnes souffrant de maux localisés dans le bas du dos ont été interrogées sur leur mode de vie, leur comportement, leurs gestes quotidiens. En rassemblant ces données, les chercheurs ont dégagé plusieurs facteurs qui multiplient les risques de souffrir de lombalgies.

Porter des animaux, activité sexuelle…
Ainsi, les tâches manuelles qui exigent des positions corporelles inconfortables semblent particulièrement risquées pour le dos. Elles multiplieraient par huit le risque de lombargies.

Lire la suite

A lire également

Mal de dos : et si c’était les textos ?

Mal de dos : les risques du tabac

Mal de dos : les talons hauts sont-ils déconseillés ?

Article France Soir

5 conseils pour courir quand il fait froid

Il n’y a pas de saison pour prendre soin de son corps, et le footing reste encore le moyen le plus simple de s’entretenir. Mais on ne pratique pas la course à pied de la même façon en hiver qu’en été. Voici cinq conseils pour courir quand il fait froid.

Les fêtes sont passées et pour certains le constat est sans appel, elles ont laissé quelques traces sur la balance. L’heure est donc à se remettre au footing. Mais courir en plein hiver demande quelques précautions supplémentaires pour éviter l’angine ou la blessure. FranceSoir vous propose cinq conseils pour faire votre footing par temps froid.

Anticipez les difficultés

Avec le froid, la blessure musculaire arrive plus facilement. Augmentez la durée de votre échauffement, au chaud de préférence. Et une fois dehors, n’attendez pas de vous refroidir pour vous lancer. S’il y a du vent, commencez à courir face à lui dans la mesure du possible. Cela facilitera le retour.

Superposez les bonnes couches

Mieux vaut plusieurs couches légères qu’un gros pull. Couvrez vos bras et au moins les trois quarts des jambes. Préférez les matières synthétiques car le coton absorbe la transpiration et refroidit le corps.

Lire la suite

A lire également

Remise en forme : Comment se remettre des fêtes ?

L’électrostimulation pour la remise en forme

Quels sports pour cet été ?