Effort sportif : un homme fait son footing en pleine nature. Pensez à utiliser l'émulsion gel Percutalgin'Phyto pour que vous muscles récupèrent mieux

Effort sportif : attention au surentraînement !

Des conseils d'experts


Vous êtes un grand sportif et si vous n’avez pas vos entraînements réguliers vous n’êtes pas au top ? Pratiquer une activité physique est une excellente chose, mais attention à ne pas en arriver au surentraînement !
Prendre soin de son corps et connaître ses limites sont des choses primordiales faisant parties intégrantes du bon déroulé d’un entraînement. Pour éviter qu’un effort sportif ne se finisse en blessure il faut à tout prix vous écouter. Sur le plan médical, un surentraînement se définit par un rythme cardiaque élevé, un taux d’acide lactique anormal, des chamboulements hormonaux ou encore un système immunitaire moins performant. Sur le plan psychologique, l’humeur sert de baromètre. Si vous êtes irritable et que vous vous énervez pour un rien, vous êtes en droit (et même en devoir) de vous poser les bonnes questions.
Voici pour vous un point complet sur le surentraînement ! 

 

Article Runner’s World

Coureurs, attention au surentraînement !

S’entraîner c’est bien, mais trop s’entraîner est-ce vraiment bon ? Coureurs, faites attention au surentraînement !

Grégory, 36 ans, a tout d’un coureur heureux. Il s’entraîne pratiquement tous les jours et enchaîne quelques 50 Kilomètres par semaine. Il aime son sport et son sport l’aime. Bref, tout va bien. Enfin, presque… Si ce n’était ces grains de sable qui viennent gâcher de plus en plus régulièrement son entraînement. Ses résultats d’abord. Grégory a beau fournir toujours plus d’efforts, ses performances stagnent. Et puis, il y a cette fatigue et cette irritabilité, qui viennent de plus en plus souvent ternir sa légendaire bonne humeur. Jusqu’à cette crise récente, au retour d’un entraînement. « Un rien m’énervait, raconte-t-il. Je perdais patience de plus en plus souvent, et chaque fois pour des broutilles. Mais ce soir-là, quand je me suis à hurler sur ma femme, j’ai compris qu’il y avait un truc qui clochait. » Le grain de sable était devenu caillou. Grégory en parle à son médecin traitant qui reconnaît tous les signes du surentraînement.

Surentraînement : comment et pourquoi ?

Le surentraînement se caractérise par une stagnation ou une baisse des performances alors même que l’on s’entraîne autant, voire plus.

Lire la suite

A lire également

Douleurs articulaires : Quelles solutions ?

Déchirure musculaire : Que faire ?

Effort sportif : Courses à pied, les pièces à éviter