Deux personnes en pleine randonnée

Sport : bougez tout l’été !

3 astuces efficaces


Toute l’année vous faites du sport ? Vous transpirez, vous vous donnez du mal pour être au mieux dans votre corps ? Ce serait dommage de tout gâcher en quelques semaines durant l’été du coup… Retrouvez dans cet articles des astuces qui vous permettront de garder une activité physique même sous le soleil !

Le gainage

Pour garder la tonicité de tout votre corps, le gainage est l’exercice parfait ! Effectivement, cet effort sportif est très facile et pratique à faire. Vous n’avez besoin de rien, puisque vous travaillerez avec le poids de votre corps. Essayez d’être régulier dans votre progression, tous les jours tentez de vous surpasser !

Du plaisir même en faisant du sport

Peut-être que d’aller courir tous les matins ne sera pas votre priorité si vous êtes en vacances ! Mais il existe des solutions pour faire du sport et garder une bonne activité physique sans s’en rendre compte. Faites des randonnées en nature, misez sur l’escalade, jetez-vous à l’eau pour rafraichir mais aussi faire votre séance de sport sans vous en rendre compte…

Si après vos efforts, vous avez envie d’aider votre corps à récupérer, massez-vous avec l’émulsion gel Percutalgin’Phyto !

Article Madame Le Figaro

Running, squats, gainage… Comment ne pas ruiner ses efforts pendant les vacances ?

C’est parti pour trois semaines d’apéritifs et de barbecues. Conseils et astuces de pros pour conserver un minimum des bénéfices acquis tout au long de l’année.
 
Si l’on a mouillé notre chemise pour se muscler deux mois avant le départ en vacances, une fois la serviette étendue sur une plage du Cap Ferret la routine sportive est vite oubliée. Et heureusement nous direz-vous. Encore faut-il éviter de ruiner son gainage à grands coups de pique-niques arrosés. Car au risque d’en décevoir quelques unes, en vacances le corps prend aussi des congés et perd inévitablement les bienfaits acquis.
On parle de « désadaptation du corps à l’effort », informe le coach sportif David Costa (1). En d’autres termes, un processus normal et logique selon lequel le corps progresse avec la pratique et « régresse » avec l’arrêt. « La force et la tonicité diminuent environ au bout d’une vingtaine de jours. Au niveau cardio-vasculaire, c’est-à-dire l’endurance, la perte survient plus rapidement », précise le coach.
A lire également