Une femme en pleine natation dans une psicine olympique

Douleurs musculaires : combiner les sports pour les éviter


Vous souffrez souvent de douleurs musculaires ? Il vous arrive de faire du footing ? Avez-vous déjà tenté de faire en plus un peu de natation ? Effectivement, combinées, ces deux activités vous éviterons bien des maux, notamment les douleurs musculaires. Dans cet article vous trouverez les trois meilleurs raisons pour vous mettre au plus vite à la natation !

Votre récupération musculaire sera facilitée

À l’inverse du footing, la natation procure une sensation d’apesanteur. Par rapport à des efforts sportifs pratiqués hors de l’eau, la natation réduit de 90 % l’impact sur les articulations… Forcément, elles vous en remercient ! Si vous pratiquez beaucoup de footing, l’idéal serait d’inclure une voire deux séances de natation durant la semaine. Cela vous permettra de faciliter votre récupération musculaire et articulaire mais aussi d’améliorer vos performances.

Musclez-vous en douceur

Lorsque vous faites du footing, vous musclez tout le bas de votre corps, vos jambes, le basin et vos hanches. La natation, vous permettra quant à elle de vous muscler tout le haut de votre corps. De plus, ce sport, vous permet de vous muscler sans vraiment vous en rendre compte puisque vous ne faites pas d’effort particulier, vous n’êtes pas sur des machines, ni avec des haltères.

Pensez à utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto après l’effort pour soulager vos muscles !

Article Top Santé

Runneuses, jetez-vous à l’eau !

Adepte du running, vous souhaiteriez trouver une activité complémentaire qui vous permettrait d’accroître vos performances, notamment en endurance ? Ne cherchez plus et jetez-vous à l’eau ! En effet, la natation est le sport complémentaire idéal au running.

Que vous soyez une adepte de la course à pied ou en train de préparer un semi-marathon, vous auriez tout à gagner à vous mettre à l’eau. En effet, la natation, sport complet s’il en est, s’avère être un complément presque indispensable au running.

Faciliter la récupération musculaire et articulaire

Parce qu’elle procure une sensation d’apesanteur, la natation réduit l’impact sur les articulations de 90% par rapport à des exercices effectués hors de l’eau ! Autant dire qu’on met ses articulations au repos. Pour les coureurs, l’idéal serait donc de pouvoir inclure une à deux séances de natation par semaine intercalées entre les séances de course. Non seulement pour favoriser la récupération musculaire et articulaire mais aussi pour  améliorer ses performances.

Lire la suite

A lire également

Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Douleurs musculaires : les étirements comme remède

Douleurs musculaires : testez le stretching zen !