Deux jeunes femmes sont en train de s'étirer dans une salle de sport

Douleurs musculaires : les étirements comme remède

3 types d'étirements


Des douleurs musculaires ? Est-ce que vous vous étirez assez ? Effectivement, après un effort physique, c’est grâce à cette étape que vous éviterez au maximum les douleurs musculaires ! Il existe 3 types d’étirements, comment bien choisir ? Quels sont les effets de chaque exercices ?

Les étirements statiques

Les étirements statiques permettent de récupérer plus rapidement après un effort physique, de soulager votre corps, de mieux faire circuler le sang mais aussi d’éviter les contractures.
Cet exercice consiste à laisser le muscle s’étirer longuement en position statique. Cet étirement est très utile si vous pratiquez un sport qui vous oblige à rester statique très longtemps tel que l’haltérophilie. À l’inverse, si vous pratiquez l’athlétisme, les étirements statiques ne sont pas fait pour vous ! Bien au contraire, ils diminueront la tonicité de votre muscle, il vous faudra donc des étirements dynamiques.

Cet étirement peut-être dangereux également puisque si vous le pratiquez à froid avant tout effort sportif, votre corps n’étant pas échauffé, il peut causer des élongations voire même des déchirures.

Pour vous étirer comme il se doit, pensez à utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto qui vous permettra de soulager davantage vos muscles !

Article Ilo Sport

Les différents types d’étirements

Les fameux étirements… Ils vont permettre aux muscles de se préparer à l’exercice ou au contraire aider à relâcher les muscles. Il en existe 3 types, que nous vous détaillons ici.

Loin de la discorde (pour ou contre ?), les étirements sont utiles pour échauffer le muscle et éviter la déchirure. Ils vont également permettre d’être plus souple afin d’effectuer le mouvement et, bien entendu, d’améliorer ses performances sportives. Cependant, certains peuvent être dangereux s’ils sont exécutés au mauvais moment ou mal.

Les étirements dynamiques

L’étirement dynamique est préconisé avant le sport pour préparer le muscle à l’effort. « En athlétisme, on fait des étirements dynamiques pour habituer le muscle à des mouvements du type étirement/contraction. D’une manière générale, ce sont tous les sports à changement de direction (vélo, foot, running…) qui l’emploient », explique Ludovic Christin, coach personnel spécialisé dans la remise en forme physique et athlète de haut niveau.

Le mouvement consiste à étirer le muscle quelques petites secondes en imitant des mouvements du sport pratiqué. Par exemple, on peut lever la jambe une dizaine de fois bien en l’air pour sentir l’étirement.

Lire la suite

A lire également

Comment utiliser l’émulsion gel Percutalgin’Phyto ?

Douleurs musculaires : testez le stretching zen

Douleurs musculaires : adapter ses étirements