Un homme souffre du genou gauche

Sport : des solutions pour chaque blessure


Une blessure peut arriver rapidement.. Effectivement, souvent nous négligeons l’échauffement avant de le sport.. Grosse erreur ! Sans préparation les muscles ne sont pas du tout prêts à l’effort !

Lorsqu’une blessure survient.. Il existe différentes solutions pour soulager vos blessures. Le chaud et le froid en font partis ! Le médecin du sport Rémi Mifsud nous en dit plus sur ces réflexes à adopter.

Pour connaître la meilleure méthode à utiliser, il faut connaître les effets de l’un et de l’autre sur les différents muscles. Le froid appliqué de manière locale permet de ralentir les réactions inflammatoires alors que le chaud a l’effet inverse en améliorant la circulation sanguine. L’effet recherché, quant à lui, reste le même : soulager la douleur.

L’émulsion gel Percutalgin’Phyto vous permettra d’apaiser votre douleur grâce à son effet froid sur vos muscles !

 

Article Ilo Sport

Chaud ou froid : à chaque blessure sa solution

Chaud ou froid ? Quelle méthode utiliser pour soulager la douleur ? Le médecin du sport Rémi Mifsud nous éclaire pour savoir quels sont les bons réflexes à adopter.

Foulure, entorse, crampe : après une blessure, on se demande souvent quelle méthode rapide utiliser pour estomper la douleur. Pour savoir s’il est préférable d’employer du chaud ou du froid, il est nécessaire de connaître les effets de l’un et de l’autre sur le muscle. L’application locale de froid a pour effet de ralentir les réactions inflammatoires, tandis que le chaud a pour effet inverse d’améliorer la circulation sanguine et de détendre le muscle. L’effet recherché, quant à lui, reste le même : soulager la douleur.

Quels sont les effets de la chaleur sur le muscle ?
Rémi Mifsud, médecin du sport : «  La chaleur provoque une vasodilatation : les vaisseaux se dilatent. Il y a un meilleur apport d’oxygène et d’énergie vers les muscles, qui se décontractent. »

Quels sont les effets du froid sur le muscle ?
Docteur Mifsud : « Le froid, c’est l’effet contraire de la vasodilatation : c’est la vasoconstriction sur le muscle, c’est-à-dire qu’e sous son effet, les vaisseaux se resserrent et le muscle se contracte.

Voir le diapo

A lire également

Sport et douleur du genou

A chaque sport ses blessures

Sport : l’importance des étirements